Le renouvellement cellulaire, au cœur de notre santé!

Saviez-vous que tous les jours, le corps humain produit des milliards de nouvelles cellules? Le renouvellement cellulaire met en jeu une multitude de réactions métaboliques. Qu’est-ce que le métabolisme? Le métabolisme est la sommation des processus anaboliques et cataboliques au sein de notre organisme. Au cours des vingt premières années, le processus anabolique est très actif. Il regroupe les réactions qui permettent la croissance et la réparation des tissus ou des organes. Ce processus est orchestré de manière à cultiver la vie et la santé dans notre corps. Il est certain que le processus catabolique est omniprésent par les déchets inhérents à la digestion, aux réactions radicalaires ou au fonctionnement du système immunitaire. Par contre, lorsque les réactions cataboliques envahissent le corps, le vieillissement et la dégénérescence s’installent. Comment se fait cette transition? Comment un corps si jeune et si pétillant de vie et de santé peut-il souffrir d’arthrite ou de cancer? En présence d’énergie et de matériaux spécifiques, nous avons la capacité de construire des cellules fortes et saines. Si chacune de nos cellules est en santé, notre corps est en santé!

Lorsque les réactions d’usure s’intensifient à la suite de la sollicitation excessive du système digestif, du foie, des reins, du système immunitaire et bien sûr du système nerveux, le renouvellement cellulaire ne se fait plus de manière optimale. Il est alors possible de créer des cellules qui fonctionnent de manière désordonnée et qui n’accomplissent plus adéquatement leurs tâches originelles. C’est le début de la maladie et du vieillissement prématuré!

C’est souvent après la trentaine que la plupart des gens observent une différence dans leur énergie et dans leur capacité de récupération. À dix-huit ans, vous étiez pour la plupart capable d’étudier, de travailler, de faire de l’activité physique et de veiller le samedi soir! Vous étiez peut-être fatigué le dimanche matin, mais vous poursuiviez votre rythme effréné et de temps à autre vous vous accordiez une longue nuit de sommeil ou une sieste et vous étiez reparti! Qu’en est-il à quarante, à cinquante ou à soixante ans? Vous allez me dire que c’est normal de ralentir en vieillissant. Ralentir, certainement! Je crois que ralentir est inhérent à l’écoute de soi. Dépérir, non. Je crois que l’âge nous amène à palper l’intensité de la vie dans un espace paisible et joyeux. Les années se succèdent et nous apprennent à nous dégager de l’illusion et de la peur du jugement pour vibrer à notre essence dans toute son expression. Il ne s’agit pas de stopper l’apparition de rides, mais réellement de maintenir le processus anabolique actif au sein même des tissus et des organes tout au long de notre vie. Pour cela, il est primordial d’avoir de l’énergie et les outils nécessaires au renouvellement cellulaire sain et optimal.

Imaginez une galerie à restaurer. C’est dimanche, vous avez tous les outils nécessaires pour sa réparation, mais vous n’avez vraiment pas d’énergie cette journée-là! Vous avez eu une semaine chargée et vous avez veillé samedi soir. Il faut dire que le souper n’a pas aidé! « Oh, dites-vous, je vais attendre la semaine prochaine. » Vous pouvez également vous réveiller disponible et plein d’entrain, mais votre coffre à outils est incomplet! Si vous n’avez ni l’énergie ni les outils, soyez assuré que votre galerie ne sera pas rénovée! Il en est de même pour les processus anaboliques associés au renouvellement cellulaire.

Pour ce qui est de l’énergie, elle dépend de votre alimentation, mais également de votre mode de vie (sommeil, respiration, mouvement, etc.) et de votre état d’esprit. Qu’en est-il de votre coffre à outils? Il est tributaire de votre alimentation puisque les nutriments et les micronutriments sont les éléments indispensables à la croissance, au fonctionnement des organes, à la réparation des tissus et au renouvellement cellulaire. Il est important de fournir au corps les acides aminés qui sont de précieux matériaux nécessaires à la croissance, à la réparation des tissus et à la synthèse des hormones, des enzymes, des anticorps. Les acides gras jouent également un rôle important puisqu’ils sont une composante majeure des membranes cellulaires et sont indispensables au bon fonctionnement du système nerveux, du système immunitaire, du système hormonal.

Pour compléter votre coffre à outils, vous avez à y intégrer de l’eau, des enzymes, des minéraux, des oligo-éléments, des vitamines, des antioxydants, des fibres et des phytonutriments. Bref, des aliments vivants! Il est bien sûr nécessaire de vérifier la santé des organes, entre autres le foie qui est un grand laboratoire au sein de notre corps. Pour activer les processus anaboliques, il est important de faire appel aux messagers hormonaux indispensables à la synergie métabolique. Vous voilà prêt pour créer des milliards de cellules saines et vibrantes aujourd’hui! Nous avons tous les jours le pouvoir de « générer » de la vie. N’est-ce pas là un miracle?

Imane Lahlou, N.D., Ph.D.

Dans les coulisses du Musée… Une rare et délicate opération de dépose

 

À gauche, Ariane Blanchet-Robitaille et, à droite, Audrey Julien

Les 1er et 4 mai derniers, les églises respectives des monastères de l’Hôpital général de Québec et de l’Hôtel-Dieu de Québec ont été le théâtre d’une délicate opération de dépose[1] de cinq tableaux datant des 18e et 19e siècles. Une équipe de professionnels du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) s’est mobilisée afin de dégarnir, temporairement, une partie des murs des deux églises. Une opération peu commune qui demande une logistique rigoureuse.

Lire la suite « %s »

Les apothicaires «en Canada»: de Louis Hébert aux hospitalières

 

Il y a 400 ans, l’apothicaire parisien Louis Hébert (1575-1627) s’établissait de façon permanente en Haute-Ville, sur les terres de l’actuel Séminaire de Québec, avec sa femme Marie Rollet et leurs trois enfants. On connaît Hébert comme le premier colon et le premier agriculteur français en Nouvelle-France, mais il était avant tout un apothicaire de talent qui a marqué l’histoire de la Nouvelle-France.

Lire la suite « %s »

Les plantes aromatiques, d’hier à aujourd’hui

Les plantes aromatiques éveillent nos sens et nous permettent de voyager à travers le monde. L’histoire et la culture des pays sont imprégnées par les saveurs et les couleurs qui caractérisent les mets culinaires et les habitudes alimentaires des civilisations depuis des millénaires. Les plantes aromatiques sont présentes dans les archives des Augustines et dans les recettes transmises par nos ancêtres. Aujourd’hui, l’utilisation des plantes aromatiques interpelle les grands chefs à travers le monde, les passionnés de cuisine, les herboristes et le monde scientifique.

Lire la suite « %s »

Infusion de menthe

Saviez-vous qu’une infusion de menthe est rafraîchissante l’été et réconfortante l’hiver? De plus, la menthe était autrefois utilisée par les Augustines dans la création de différents remèdes. Cette plante était même cultivée dans le carré de l’apothicairesse. Je vous propose une de mes infusions préférées! Vitalité et plaisir assurés.

Lire la suite « %s »

Portrait d’une ambassadrice : Nathalie Cartier

 

Le Cercle des ambassadrices du Monastère des Augustines est un réseau de femmes accomplies, qui désirent contribuer à assurer la pérennité et la mise en valeur du patrimoine des Augustines, soutenir la mission sociale de mieux-être des individus, et faire rayonner l’offre du Monastère auprès des membres de leur entourage.

À la suite du décès de son conjoint en janvier dernier, Nathalie Cartier a choisi de séjourner au Monastère des Augustines pour s’offrir un temps de répit. Touchée par les lieux et sa mission, elle a choisi de devenir ambassadrice. Merci, Nathalie, pour votre généreux partage…

Lire la suite « %s »