Amélioration des infrastructures à la réserve muséale du Monastère

Au cours des derniers mois, la réserve muséale du Monastère des Augustines a connu des améliorations. Grâce à l’aide financière du Programme d’aide aux musées du ministère du Patrimoine canadien, l’équipe des collections a été en mesure de se procurer de l’équipement spécialisé pour assurer une meilleure conservation des objets entreposés.

L’achat d’une structure murale pour l’entreposage sur rouleau de textiles de grandes dimensions permet la mise en réserve adéquate de tapis, de draps mortuaires, de tapisseries, etc. Également, la conservation de grands éléments, tels que des grilles de cloître, des paravents, des bases de lit, des vitraux, des consoles, est assurée par l’ajout d’une structure verticale avec des casiers adaptés aux objets en deux dimensions.

Une structure murale pour l’entreposage sur rouleau de textiles de grandes dimensions.

 

L’acquisition de tablettes supplémentaires pour les rangements mobiles optimise l’espace d’entreposage destiné aux plus petits objets. Grâce à ces améliorations, nous pouvons poursuivre le regroupement des collections des Augustines provenant des monastères de l’Hôtel-Dieu de Chicoutimi et de l’Hôtel-Dieu de Roberval. Déjà, nous comptons à la réserve muséale plus de 2 500 objets du monastère de l’Hôtel-Dieu de Chicoutimi et 479 du monastère de l’Hôtel-Dieu de Roberval.

L’acquisition de tablettes supplémentaires pour les rangements mobiles optimise l’espace d’entreposage destiné aux plus petits objets.

 

Le projet réalisé a eu un impact direct sur les conditions de conservation de certaines pièces, mais surtout sur l’optimisation de l’espace disponible dans la réserve muséale du Monastère des Augustines. Dès l’installation des principales structures, un espace considérable a pu être dégagé, améliorant ainsi les conditions de conservation d’autres pièces – qui étaient jusqu’alors entassées – et offrant davantage d’espace de travail pour le traitement des collections.

Rangement vertical
Un exemple de structure de rangement vertical

 

Tout au long du projet, l’équipe des collections a accueilli des visiteurs et chercheurs provenant d’institutions liées à la conservation et à la muséologie, ainsi que de communautés religieuses.

L’acquisition de structures adaptées a également été porteuse d’idées pour d’autres phases d’améliorations à venir. Comme quoi, le travail de conservation des collections muséales n’est jamais terminé!