S’inspirer des premières hospitalières pour réapprendre à prendre soin

Au moment de  réhabiliter leur monastère, les Augustines ont souhaité que leur vocation de soigner des malades migre vers le « prendre soin » de celles et de ceux qui prennent soin. Leur vision s’est traduite au Monastère des Augustines par l’offre d’une hospitalité solidaire aux accompagnateurs de malades, du répit pour les proches aidants et le développement de périodes de ressourcement dédiées aux soignants professionnels, c’est-à-dire pour ceux et celles qui prennent soin ou qui sont aux services des personnes malades ou vulnérables.

Lire la suite « %s »