La courge musquée

Saviez-vous que la courge musquée serait connue depuis plus de 8 000 à 10 000 ans? Les graines étaient consommées par les Amérindiens. Les peuples aztèques, mayas et incas les ont cultivées en même temps que les maïs et les fèves. Christophe Colomb fut le premier Européen à goûter ce fruit pour ensuite l’introduire en Europe (passeportsante.net). Pour accueillir la fraîcheur de l’automne, laissons-nous séduire par les couleurs vivifiantes de la courge musquée et les saveurs réconfortantes des épices chaudes, comme le gingembre, le cumin ou le poivre de Cayenne.

Potage ensoleillé à la courge musquée

Ce potage est d’un orange pétillant. Vous pouvez ajouter de la coriandre ou de la ciboulette avant de servir. Le contraste des couleurs est fabuleux.

Ingrédients :

1 oignon émincé
2 poireaux hachés
¼ de cuillère à thé de fleur d’ail ou 1 gousse d’ail
1 courge musquée coupée en dés
1 litre de bouillon de légumes
¼ de cuillère à thé de gingembre en poudre
¼ de cuillère à thé de cumin
Sel de mer et poivre de Cayenne au goût

Préparation :

Faites revenir à feu doux les oignons, les poireaux et l’ail. Ajoutez les cubes de courge. Après trois ou quatre minutes (mélangez à quelques reprises la courge), ajoutez le bouillon de légumes. Faites cuire à feu doux et arrêtez le feu dès que la courge s’attendrit. Recouvrez le tout et laissez tiédir.

Malaxez à haute vitesse jusqu’à l’obtention d’une texture onctueuse. Ajoutez de l’eau ou du lait d’amande si nécessaire. Ajoutez le gingembre, le cumin, le sel de mer et le poivre de Cayenne. Goûtez et ajustez l’assaisonnement si nécessaire.

Imane Lahlou, ND., M.SC., PhD.
Directrice, Expérience santée globale

Sujets: Santé GlobaleRecettes

Lire, découvrir et partager: Québec, instants partagés

Québec, instants partagés regroupe plus de 136 photographies de la ville de Québec. L’approche du photographe Éric Côté lui permet de présenter des lieux parfois méconnus, des sujets rarement abordés, des scènes de la vie quotidienne de différents quartiers de Québec. Cet album entièrement en noir et blanc témoigne du talent d’Éric Côté comme photographe, mais aussi de sa capacité à nous dévoiler le côté humain des gens, peu importe leur âge, leur culture, leur mode de vie.

Livre disponible aux Éditions GID.

Sujets: Culture

Un agenda pour prendre soin de soi

Pour la plupart d’entre nous, septembre annonce la fin des vacances estivales, la rentrée des classes et le retour au travail. La notion du temps devient soudainement précieuse. Les rencontres professionnelles, les activités parascolaires des enfants, les rendez-vous avec le dentiste ou le coiffeur et les 5 à 7 furtifs avec les amis se côtoient dans un horaire chargé qui laisse peu de place pour une rencontre avec soi. Une rencontre pour prendre soin de soi.

Savez-vous [] que le mot « travail » est issu du latin populaire « tripaliare » qui signifie « tourmenter, torturer » (Wikipédia)? Dans un contexte où nous avons la sensation de vivre en accéléré et d’être enseveli par les tâches et les activités, il est vrai que le travail peut devenir un fardeau, un amalgame d’obligations et de responsabilités, dans lequel nous ne pouvons en aucun cas nous accomplir et encore moins nous épanouir.

Prenons le temps d’analyser notre horaire. Les agendas électroniques nous permettent en une fraction de seconde de reconnaître la nature et les objectifs des réunions, des rencontres ou des éléments ajoutés. Nous constatons rapidement que le segment consacré à la vie professionnelle est prédominant. Il semble par ailleurs évident que si nous voulons créer une nouvelle structure au sein de notre organisation ou préparer une formation, nous y consacrons du temps et nous sommes au « rendez-vous ». Combien de temps avons-nous alloué à des moments pour soi, pour nourrir nos passions, prendre soin de soi ou être simplement dans le silence avec soi? Comment pouvons-nous souhaiter si intensément le bonheur, la santé et la sérénité sans prendre le temps de nous « pratiquer »? On croit souvent que la paix va se déposer dans notre vie comme par magie! Alors qu’elle demande une présence attentive à nos besoins physiques, aux sensations qui animent le corps et aux émotions, pensées et croyances, qui fourmillent dans notre mental, voilant souvent la vision et la direction que nous souhaitons donner à notre vie.

La rencontre avec soi est un apprentissage, une pratique qui demande avant tout de se choisir. Consacrer du temps pour prendre soin du corps et de notre espace intérieur, permet de porter un regard différent sur soi et les expériences qui tissent notre chemin de vie. Nous ne cherchons plus les réponses à l’extérieur de soi et nous ne comptons plus seulement sur notre réalisation professionnelle pour trouver la plénitude intérieure. Le travail devient alors un élément de notre jardin qui participe à embellir notre espace de vie et à nourrir notre quête de sens. Nous avons alors plus de discernement. La performance, les déceptions et les frustrations laissent en douceur la place au plaisir, à l’écoute, au respect et au partage. Quel bonheur d’arriver le matin plein d’énergie, confiant et souriant pour participer à la réalisation d’une mission en étant présent et conscient que nos actions contribuent au bien-être d’un individu, d’une communauté et aussi à notre épanouissement personnel. Nous sommes alors au service des autres en étant au service de soi et vice-versa.

Notre agenda porte une partie de notre histoire. Il raconte l’œuvre de notre vie. Que souhaitez-vous y retrouver? L’expression « faire, avoir, être » régit la plupart des horaires. Accomplir des actions, obtenir des résultats et des solutions en espérant un jour être heureux. Il serait plus juste d’être présent à soi, d’accomplir des actions en harmonie avec nos intentions, pour participer à des réalisations tout en se réalisant soi-même. Nous ne sommes pas tous promus pour aller sur la Lune, obtenir un prix Nobel ou être un athlète olympique. Ce sont bien sûr de grandes réalisations. Il est cependant essentiel de prendre conscience que la plus grande réalisation est de se permettre d’être soi, simple, intègre et authentique. C’est une œuvre qui est à la portée de tous, si nous choisissons d’être présent et disponible pour être à l’écoute des besoins du corps et de l’esprit.

Comme nous avons souvent de belles intentions et que nous oublions de passer à l’action pour les cultiver et leur donner vie, voici l’agenda pour prendre soin de soi! Vous y trouverez les piliers de la santé intégrative et holistique permettant d’être présent à l’être dans sa globalité. L’équilibre du corps s’unifie alors à l’harmonie de l’esprit. Soyez constant, bienveillant et patient. C’est en forgeant qu’on devient forgeron!

Télécharger l’agenda ici (format pdf)

Imane Lahlou
Directrice, Expérience santé globale

Sujets: Santé Globale

Lire, découvrir et partager: Les 5 grands rêves de vie

Les 5 grands rêves de vie. Les secrets du plus grand des leaders, un livre unique et magnifique, qui nous invite à découvrir notre raison d’être à travers notre vie professionnelle. Les principes développés dans ce manuscrit, un des livres majeurs dans l’œuvre de John P. Strelecky, ont changé la vie de milliers de personnes qui les ont appliqués tant dans leur vie personnelle que dans leur vie professionnelle. Peu importe qui vous êtes ou ce que vous faites, ce livre changera à jamais votre vision de la vie et du travail.

Livre disponible aux éditions Le Dauphin blanc.

Sujets: Santé Globale

Hydratation et énergie cérébrale

Saviez-vous que la déshydratation affecte l’énergie cérébrale, réduit la concentration et provoque des maux de tête?

Au bureau, ayez à portée de main une bouteille « coup de cœur » et une belle tasse pour les tisanes. L’habitude de boire entre les repas s’installe en douceur. Ajoutez, si vous le souhaitez, des rondelles de citron, des feuilles de menthe, de basilic ou de romarin. Pensez également à la boîte à lunch des enfants. Pour semer et cultiver de nouvelles connaissances, il est essentiel de bien s’hydrater.

Protégeons ensemble l’environnement en privilégiant les contenants réutilisables!

Sujets: Santé Globale

Lire, découvrir et partager: Le potager urbain

Pas besoin d’être un expert pour apprécier Le potager urbain, facile et naturel de Bertrand Dumont. Bien au contraire. Les personnes qui souhaitent cultiver des plantes comestibles saines y trouveront des conseils simples et faciles à utiliser.

Le potager urbain, facile et naturel aborde l’espace potager sous plusieurs formes : en contenant, à la verticale, en façade, pour les enfants, à l’intérieur, avec des graines germées, ou encore avec du matériel de récupération. Ce guide original, à la fois inspirant et pratique, brosse le tableau de légumes, fines herbes, petits fruits et fleurs comestibles incontournables.

Pour sortir des sentiers battus, Bertrand Dumont propose aussi des plantes comestibles à découvrir. Les bienfaits de ces plantes, les clés du succès et les délices de la récolte y figurent. Dans la plupart des cas, une recette est proposée.

L’auteur donne aussi de nombreux trucs pour simplifier l’entretien, pour contrôler les insectes ravageurs et les maladies de manière naturelle et efficace afin de rendre la culture facile et ainsi prolonger le plaisir de la récolte.

Le potager urbain, facile et naturel sera une source d’inspiration et d’informations essentielles pour tous ceux qui veulent cultiver et mettre des aliments sains dans leurs assiettes.

Livre disponible aux Éditions MultiMonde.

Sujets: CultureSanté Globale

Un smoothie pour vous nourrir et vous rafraîchir

L’été est un temps idéal pour profiter pleinement des bienfaits des végétaux en savourant les trésors du potager. Comment? Facile! Vous avez besoin d’un mélangeur, d’eau ou de lait végétal (par exemple : lait de riz ou d’amande), vos fruits préférés frais ou congelés et de verdures. Notez que le lait végétal, les fruits congelés, l’avocat et la banane contribuent à l’onctuosité du smoothie.

Voici des duos gagnants : mangue et ananas, fraise et avocat, bleuet et banane. Pour les légumes, si vous êtes en initiation, commencez par de petites quantités : 1 à 2 poignées d’épinard ou de roquette, ¼ à ½ tasse de persil ou de coriandre par exemple. Laissez-vous porter par votre imagination. Chaque smoothie est une nouvelle création! Mélangez et goûtez! Si ce n’est pas assez sucré, ajoutez des fruits! Si c’est fade, ajoutez du gingembre, de la menthe ou du basilic. Si vous êtes frileux, ajoutez une pincée de poivre de Cayenne. Amusez-vous!

Vous pouvez également créer des gaspachos (soupes froides). Le principe est le même, mais au lieu d’intégrer des fruits sucrés, mélangez par exemple du bouillon de légumes, de l’avocat, du concombre et du persil. Pour rehausser le goût de votre soupe, ajoutez du jus de lime, du sel de mer, du gingembre en poudre et du poivre de Cayenne.

Il est possible de transformer le smoothie ou le gaspacho en repas complet en ajoutant une source de gras végétal (par exemple : huile de lin, avocat, graines de lin ou de chia) et de protéines (par exemple : graines de chanvre, noix, protéine de riz germé).

C’est une expérience riche en couleur et en saveur. Vous vous sentirez rassasié et léger. Une merveilleuse sensation de liberté! Un repas énergisant et vivant en cinq minutes… comprenant la vaisselle. Savourez la vie en profitant pleinement des trésors du potager!

Imane Lahlou, N.D., Ph.D.

Sujets: Santé GlobaleRecettes

La tomate, source de lycopène

Saviez-que les tomates et les produits à base de tomates sont les principales sources de lycopène dans l’alimentation nord-américaine? Ce composé de la famille des caroténoïdes est un antioxydant reconnu pour son action préventive sur la prolifération des cellules cancéreuses notamment au niveau de la prostate.

La tomate pousse en abondance dans nos potagers. Voici une recette simple et rafraîchissante pour agrémenter vos soirées d’été.

Bruschetta estivale

Vingt minutes de préparation

Ingrédients

4 tomates coupées en cubes
½ oignon moyen finement tranché
2 gousses d’ail
3 feuilles de basilic finement haché (au goût)
Thym au goût
4 à 5 brins de ciboulette
½ cuillère à thé de vinaigre balsamique ou de jus de citron
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
Sel et poivre au goût

Mélangez tous les ingrédients et laissez mariner à température de la pièce environ deux heures.

Suggestion : servez sur des spaghettis de courgettes (zucchinis) et saupoudrez de 2 cuillères à soupes de graines de chanvre.

Sujets: Santé GlobaleRecettes

Les jus verts, de véritables élixirs

Saviez-vous que les jus verts sont de véritables élixirs pour le renouvellement cellulaire? Ils procurent à l’organisme une source inestimable de vitalité, une sensation de légèreté et une grande clarté. Découvrez les bienfaits des végétaux en savourant des jus verts le matin ou entre les repas. Voici une recette simple qui séduira votre palais tout en régénérant le corps!

Préparation : 7 à 10 minutes

Matériel : Extracteur à jus

Ingrédients* :

4 branches de céleri
1 demi-bouquet de persil
1 citron (ou 1 demi)
1 petite racine de gingembre (au goût)
2 pommes vertes ou gala

*Il est conseillé de choisir des produits biologiques.

Le renouvellement cellulaire, au cœur de notre santé!

Saviez-vous que tous les jours, le corps humain produit des milliards de nouvelles cellules? Le renouvellement cellulaire met en jeu une multitude de réactions métaboliques. Qu’est-ce que le métabolisme? Le métabolisme est la sommation des processus anaboliques et cataboliques au sein de notre organisme. Au cours des vingt premières années, le processus anabolique est très actif. Il regroupe les réactions qui permettent la croissance et la réparation des tissus ou des organes. Ce processus est orchestré de manière à cultiver la vie et la santé dans notre corps. Il est certain que le processus catabolique est omniprésent par les déchets inhérents à la digestion, aux réactions radicalaires ou au fonctionnement du système immunitaire. Par contre, lorsque les réactions cataboliques envahissent le corps, le vieillissement et la dégénérescence s’installent. Comment se fait cette transition? Comment un corps si jeune et si pétillant de vie et de santé peut-il souffrir d’arthrite ou de cancer? En présence d’énergie et de matériaux spécifiques, nous avons la capacité de construire des cellules fortes et saines. Si chacune de nos cellules est en santé, notre corps est en santé!

Lorsque les réactions d’usure s’intensifient à la suite de la sollicitation excessive du système digestif, du foie, des reins, du système immunitaire et bien sûr du système nerveux, le renouvellement cellulaire ne se fait plus de manière optimale. Il est alors possible de créer des cellules qui fonctionnent de manière désordonnée et qui n’accomplissent plus adéquatement leurs tâches originelles. C’est le début de la maladie et du vieillissement prématuré!

C’est souvent après la trentaine que la plupart des gens observent une différence dans leur énergie et dans leur capacité de récupération. À dix-huit ans, vous étiez pour la plupart capable d’étudier, de travailler, de faire de l’activité physique et de veiller le samedi soir! Vous étiez peut-être fatigué le dimanche matin, mais vous poursuiviez votre rythme effréné et de temps à autre vous vous accordiez une longue nuit de sommeil ou une sieste et vous étiez reparti! Qu’en est-il à quarante, à cinquante ou à soixante ans? Vous allez me dire que c’est normal de ralentir en vieillissant. Ralentir, certainement! Je crois que ralentir est inhérent à l’écoute de soi. Dépérir, non. Je crois que l’âge nous amène à palper l’intensité de la vie dans un espace paisible et joyeux. Les années se succèdent et nous apprennent à nous dégager de l’illusion et de la peur du jugement pour vibrer à notre essence dans toute son expression. Il ne s’agit pas de stopper l’apparition de rides, mais réellement de maintenir le processus anabolique actif au sein même des tissus et des organes tout au long de notre vie. Pour cela, il est primordial d’avoir de l’énergie et les outils nécessaires au renouvellement cellulaire sain et optimal.

Imaginez une galerie à restaurer. C’est dimanche, vous avez tous les outils nécessaires pour sa réparation, mais vous n’avez vraiment pas d’énergie cette journée-là! Vous avez eu une semaine chargée et vous avez veillé samedi soir. Il faut dire que le souper n’a pas aidé! « Oh, dites-vous, je vais attendre la semaine prochaine. » Vous pouvez également vous réveiller disponible et plein d’entrain, mais votre coffre à outils est incomplet! Si vous n’avez ni l’énergie ni les outils, soyez assuré que votre galerie ne sera pas rénovée! Il en est de même pour les processus anaboliques associés au renouvellement cellulaire.

Pour ce qui est de l’énergie, elle dépend de votre alimentation, mais également de votre mode de vie (sommeil, respiration, mouvement, etc.) et de votre état d’esprit. Qu’en est-il de votre coffre à outils? Il est tributaire de votre alimentation puisque les nutriments et les micronutriments sont les éléments indispensables à la croissance, au fonctionnement des organes, à la réparation des tissus et au renouvellement cellulaire. Il est important de fournir au corps les acides aminés qui sont de précieux matériaux nécessaires à la croissance, à la réparation des tissus et à la synthèse des hormones, des enzymes, des anticorps. Les acides gras jouent également un rôle important puisqu’ils sont une composante majeure des membranes cellulaires et sont indispensables au bon fonctionnement du système nerveux, du système immunitaire, du système hormonal.

Pour compléter votre coffre à outils, vous avez à y intégrer de l’eau, des enzymes, des minéraux, des oligo-éléments, des vitamines, des antioxydants, des fibres et des phytonutriments. Bref, des aliments vivants! Il est bien sûr nécessaire de vérifier la santé des organes, entre autres le foie qui est un grand laboratoire au sein de notre corps. Pour activer les processus anaboliques, il est important de faire appel aux messagers hormonaux indispensables à la synergie métabolique. Vous voilà prêt pour créer des milliards de cellules saines et vibrantes aujourd’hui! Nous avons tous les jours le pouvoir de « générer » de la vie. N’est-ce pas là un miracle?

Imane Lahlou, N.D., Ph.D.