Portrait d’ambassadrice: Dominique Laflamme

Le Cercle des ambassadrices du Monastère des Augustines est un réseau de femmes accomplies, qui désirent contribuer à assurer la pérennité et la mise en valeur du patrimoine des Augustines, soutenir la mission sociale de mieux-être des individus, et faire rayonner l’offre du Monastère auprès des membres de leur entourage.

Lire la suite « %s »

Portrait d’ambassadrice : Danielle Harvey

Le Cercle des ambassadrices du Monastère des Augustines est un réseau de femmes accomplies, qui désirent contribuer à assurer la pérennité et la mise en valeur du patrimoine des Augustines, soutenir la mission sociale de mieux-être des individus, et faire rayonner l’offre du Monastère auprès des membres de leur entourage.

Lire la suite « %s »

Portrait d’une ambassadrice: Anne Delisle

Le Cercle des ambassadrices du Monastère des Augustines est un réseau de femmes accomplies, qui désirent contribuer à assurer la pérennité et la mise en valeur du patrimoine des Augustines, soutenir la mission sociale de mieux-être des individus, et faire rayonner l’offre du Monastère auprès des membres de leur entourage.

Lire la suite « %s »

Portrait d’une ambassadrice : Nathalie Cartier

 

Le Cercle des ambassadrices du Monastère des Augustines est un réseau de femmes accomplies, qui désirent contribuer à assurer la pérennité et la mise en valeur du patrimoine des Augustines, soutenir la mission sociale de mieux-être des individus, et faire rayonner l’offre du Monastère auprès des membres de leur entourage.

À la suite du décès de son conjoint en janvier dernier, Nathalie Cartier a choisi de séjourner au Monastère des Augustines pour s’offrir un temps de répit. Touchée par les lieux et sa mission, elle a choisi de devenir ambassadrice. Merci, Nathalie, pour votre généreux partage…

Lire la suite « %s »

Portrait d’une ambassadrice : Danielle Houde

Crédit photo : courtoisie

Le Cercle des ambassadrices du Monastère des Augustines est un réseau de femmes accomplies, qui désirent contribuer à assurer la pérennité et la mise en valeur du patrimoine des Augustines, soutenir la mission sociale de mieux-être des individus, et faire rayonner l’offre du Monastère auprès des membres de leur entourage.

Ce mois-ci, nous vous présentons le portrait de Danielle Houde, médecin de profession et une femme engagée dans sa communauté.

Lire la suite « %s »

Portrait d’une ambassadrice : hélène dufresne

 

Crédit photo : Centraide

Le Cercle des ambassadrices du Monastère des Augustines est un réseau de femmes accomplies, qui désirent contribuer à assurer la pérennité et la mise en valeur du patrimoine des Augustines, soutenir la mission sociale de mieux-être des individus, et faire rayonner l’offre du Monastère auprès des membres de leur entourage.

Quel est votre parcours professionnel? 

Étant indécise quant à la profession que je voulais occuper dans la vie, j’ai choisi d’étudier en géographie, un programme d’études, qui rejoignait plusieurs de mes intérêts. Pendant mes études à l’université, j’ai rencontré des gens en cinéma et j’ai eu l’opportunité de travailler sur des projets de films. Lors d’un tournage, j’ai rencontré les Échassiers de la Baie, la troupe de théâtre de Baie Saint-Paul à l’origine du Cirque du Soleil, avec Gilles Ste-Croix, Guy Laliberté et éventuellement Daniel Gauthier.

Lire la suite « %s »

À mon amie Renée, future ambassadrice

Parce que tu voulais étreindre toute la joie de Noël, chaque année depuis des lunes, tu anticipais l’effervescence que créait ton invitation renouvelée auprès de nous, tes complices de toujours. Comment ne pas céder à la magie perpétuée si savamment recréée chez toi, par ton talent de mère Noël?

Lire la suite « %s »

Portrait d’une ambassadrice : Suzanne Gagnon

Le Cercle des ambassadrices du Monastère des Augustines est un réseau de femmes accomplies, qui désirent contribuer à assurer la pérennité et la mise en valeur du patrimoine des Augustines, soutenir la mission sociale de mieux-être des individus, et de faire rayonner l’offre du Monastère auprès des membres de leur entourage.

Ce mois-ci, nous vous proposons le portrait de l’ambassadrice Suzanne Gagnon, Chef de la direction et Fondatrice du Groupe Laurie Raphaël.

Lire la suite « %s »

PORTRAIT D’UNE AMBASSADRICE : MADAME MARTHA BATE PRICE

Le Cercle des ambassadrices du Monastère des Augustines est un réseau de femmes accomplies, qui désirent contribuer à assurer la pérennité et la mise en valeur du patrimoine des Augustines, soutenir la mission sociale de mieux-être des individus, et de faire rayonner l’offre du Monastère auprès des membres de leur entourage.

Ce mois-ci, nous aimerions vous présenter le premier portrait d’une de nos ambassadrices, Martha Bate Price, une femme de coeur et de tête, qui tient à coeur la réussite du Monastère.

Quel est votre parcours professionnel et personnel?

J’ai débuté ma carrière à l’Hôpital d’Ottawa en hématologie. Par la suite, je me suis mariée et j’ai eu quatre enfants. Toute la famille a déménagé à Rabat, au Maroc lorsque mon mari a obtenu un poste pour l’Agence canadienne de développement international (ACDI). Je n’avais pas d’emploi rémunéré, mais je travaillais beaucoup! Nous nous sommes ensuite installés au Sénégal et au Kenya, où nous avons vécu 12 années exceptionnelles. J’ai d’ailleurs travaillé au musée national de Nairobi et j’ai côtoyé Mary Leakey, la paléontologiste britannique. Ensuite, la famille est revenue au Québec. J’ai travaillé au sein du Musée du Fort et depuis plus de vingt ans, je m’occupe de l’Auberge Saint-Antoine avec mes enfants.

Lire la suite « %s »

Portrait d’une ambassadrice : marianne charbonneau

 

Juste avant Noël, Le Monastère s’est vu décerner le prix du public des Mérites d’architecture de la Ville de Québec. Vous êtes l’une des principales architectes d’ABCP ayant travaillé sur le projet du Monastère. Quel sentiment ressent-on de voir son travail ainsi reconnu?

Ce prix démontre aussi la belle synergie de l’équipe avec laquelle j’ai eu la chance de travailler chez ABCP architecture, notamment avec Bernard Serge Gagné, Marie-Louise Germain, Dany Blackburn.Il s’agit d’une des plus belles reconnaissances de savoir que la population aime le projet, après plus de trois ans de travail. De voir que ça prend vie et que les gens ont senti la valeur de l’architecture et du projet, ça nous fait vraiment un gros velours. Ce projet-là a donné la chance à un patrimoine exceptionnel d’être mieux connu par la population de Québec.

Lire la suite « %s »