Amélioration des infrastructures à la réserve muséale du Monastère

Au cours des derniers mois, la réserve muséale du Monastère des Augustines a connu des améliorations. Grâce à l’aide financière du Programme d’aide aux musées du ministère du Patrimoine canadien, l’équipe des collections a été en mesure de se procurer de l’équipement spécialisé pour assurer une meilleure conservation des objets entreposés.

Lire la suite « %s »

La batterie de cuisine des hospitalières

La collection léguée par les Augustines contient énormément d’objets liés à l’alimentation. La faïence française, l’argenterie et la vaisselle d’étain se côtoient dans la réserve muséale. Voici quelques trouvailles intéressantes qui nous permettent d’en apprendre un peu plus sur la vie d’autrefois en matière d’outils de cuisine.

Lire la suite « %s »

La correspondance des Augustines: des trésors culinaires bien gardés

La correspondance des Augustines est riche de nombreuses informations et permet des découvertes intéressantes, entre autres, sur leur mode de vie, leurs valeurs ou encore leurs pratiques culinaires. Penchons-nous plus avant sur quelques extraits de cette correspondance, particulièrement entre les religieuses de l’Hôpital général, de l’Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur de Jésus et de l’Hôtel-Dieu Saint-Vallier de Chicoutimi.

Lire la suite « %s »

Lire, découvrir et partager: Les aliments contre le cancer

Le Monastère des Augustines vous suggère la dernière édition revue et augmentée du livre des docteurs Richard Béliveau et Denis Gingras, Les Aliments contre le cancer: La prévention du cancer par l’alimentation. Dans cette édition, les auteurs font un bilan des dernières découvertes scientifiques en matière de prévention du cancer par l’alimentation. Un ouvrage accessible qui résume les connaissances scientifiques sur les liens possibles entre les habitudes alimentaires et le risque de cancer.

Lire la suite « %s »

Retour sur les travaux des toits de cuivre, du clocher et de sa cloche

À l’été 2017, le Monastère des Augustines a procédé à une cure de rajeunissement de plusieurs de ses éléments architecturaux de cuivre. Plus précisément, les toits de la chapelle, de la sacristie et de l’église ont été changés. De plus, le clocher et le toit de la rotonde, eux aussi recouverts de cuivre, ainsi que la cloche, en plomb, ont fait l’objet d’une réfection.

Lire la suite « %s »

L’âge d’entrée au monastère : la jeunesse des vocations religieuses d’autrefois

Si vous vous aventurez dans les corridors du Monastère des Augustines, vous tomberez sur quelques photographies de postulantes tirées du centre d’archives. Sans doute serez-vous surpris par la jeunesse de leurs traits. À une époque où l’on passait directement de l’enfance à l’âge adulte, certaines jeunes filles entraient très jeunes en communauté religieuse.

Lire la suite « %s »

L’adaptation aux changements chez les Augustines de l’Hôtel-Dieu de Québec

Le début d’une nouvelle année est souvent le prélude à de nombreux changements dans nos vies personnelles. Que ce soit par la prise de résolutions, le début d’une nouvelle session d’études ou l’amorce de nouveaux projets au travail, il faut s’adapter à ces changements. Chez les Augustines, ce défi d’adaptation face aux transformations dans la société a été constant tout au long de leurs 378 ans d’histoire.

Lire la suite « %s »

Les Augustines de Chicoutimi : une présence maintenue, mais renouvelée

Le mois de janvier est souvent une occasion de renouveau, de changements, de résolutions. Les Augustines de Chicoutimi n’ont pas fait exception à cette règle. La société industrielle d’après les années 1960 a amené son lot d’interrogations, de remises en question et de transformations, particulièrement en ce qui concerne les institutions religieuses et la modernisation des soins de santé. Les Augustines de Chicoutimi ont su s’y adapter, notamment en allant de l’avant et en poursuivant leurs actions en dehors de la communauté.

Lire la suite « %s »

La culture du don: financer l’œuvre hospitalière

Le fait de devenir augustine demande un énorme sacrifice. Ce don de soi au profit de l’œuvre hospitalière a permis à la communauté d’agir auprès des nécessiteux pendant près de 400 ans. Toutefois, leur œuvre a longtemps reposé sur l’apport de particuliers. Voyons quelques exemples de contributions philanthropiques, notamment financières, permettant une continuité de l’œuvre des Augustines dans la ville de Québec.

Lire la suite « %s »

Les Enfants Jésus de cire

Chez les catholiques pratiquants, à l’approche du temps des Fêtes, il est d’usage d’exposer une crèche au pied du sapin de Noël. Par le passé, selon les souvenirs des augustines, chaque département de l’Hôtel-Dieu de Québec avait l’habitude de se parer d’une crèche de Noël avec un petit Jésus de cire, confectionné au monastère. Pour la religieuse, la fabrication de l’Enfant Jésus de cire aux joues rouges et au visage poupin revêt un caractère spirituel important.

Lire la suite « %s »