Comment déconnecter du numérique?

Nous savons combien les téléphones intelligents, Internet et les réseaux sociaux peuvent devenir rapidement un ouragan d’images et d’informations et par conséquent une source de distraction. Les écrans, pourtant colorés et lumineux, voilent parfois notre regard nous éloignant ainsi de nos valeurs essentielles, de nos objectifs et du sens même de notre vie. Je vous propose dans ce texte des idées pour rétablir un lien avec vos besoins réels, vos priorités et vos passions. Je vous livre aussi des outils simples et efficaces pour calmer cette faim, presque insatiable, des plateformes numériques.

 

Faire le point!

Si vous lisez cet article, il est fort probable que vous passez beaucoup de temps devant les écrans. C’est le temps de faire le point! Ce moment de vérité vous permettra de reconnaître simplement et sans jugement (si possible!) la place qu’occupe le numérique dans votre quotidien. Vos réponses sincères et authentiques seront précieuses pour la suite de l’exercice.

– En dehors de vos activités professionnelles, combien de temps naviguez-vous sur Internet? Les réseaux sociaux font partie de cette catégorie. Identifiez les moments de la journée où vous êtes le plus « accro ».

– Ressentez-vous le besoin urgent de répondre rapidement à vos courriels personnels et professionnels, les messages textes et les commentaires sur les réseaux sociaux?

– Votre regard et votre attention sont-ils portés immédiatement vers votre téléphone ou votre portable dès que vous entendez une notification? Que vous soyez au travail seul ou en réunion, avec un ami, en famille, en préparant le souper et même en regardant un autre écran comme un film passionnant?

 

Réfléchir à son rapport avec la technologie peut s’avérer être un exercice très éclairant pour faire le point quant à la place du numérique dans votre vie.

 

Oups, j’ai peut-être raté mon train!

Imaginez un artiste installé dans une gare et complètement absorbé par la création de sa toile. De temps à autre, il pose un regard distrait sur les trains et les passagers qui circulent tout au long de la journée. En même temps, toute son attention est accordée à sa passion.

Dans le cas des téléphones intelligents, nous sommes tellement obnubilés par les images et les sons, qu’on oublie parfois de ralentir pour observer ce qui se passe en nous et autour de nous. Nous sommes à la gare, semi-présents, regardant défiler entre deux notifications, les véritables locomotives de nos rêves et de nos passions.

Les liens avec les amis virtuels et avec les êtres chers s’entrecroisent parfois dans un espace presque irréel. Nous avons souvent le sentiment d’être entourés tout en étant seuls. Qu’en est-il pour vous? Je vous invite à poursuivre cet exercice en portant un regard intérieur sur ce qui vous anime profondément :

– Quels sont vos besoins fondamentaux?

– Quelles sont vos priorités?

– Quelles sont les valeurs que vous considérez comme essentielles?

– Combien de temps consacrez-vous à vos passions et à vos talents?

En répondant à ces questions, nous sommes en mesure de reconnaître si actuellement nous vivons en cohérence avec ce qui nourrit réellement le sens de notre vie. Les regards absents, les bonjours et les mercis furtifs, la semi-présence auprès de ceux que nous aimons, les passions oubliées, la lecture mise de côté sont à mon sens les richesses qui actuellement manquent crucialement à notre société.

 

6 trucs et astuces pour se déconnecter

Si votre intention est claire et si vous souhaitez réellement naviguer brillamment sans vous perdre dans les labyrinthes du numérique, c’est certain que vous allez y parvenir! Voici quelques recommandations qui vous permettront de déjouer la tentation et de garder le cap sur l’essentiel :

1. Désactivez les notifications de votre portable et de votre téléphone. Pour vivre pleinement sa vie, nul besoin de regarder les autres vivre. Et si l’approbation fait du bien et stimule notre motivation, elle peut devenir un piège lorsque c’est un besoin.

2 . Instaurez des frontières saines entre votre vie professionnelle et personnelle. En rentrant à la maison, ne regardez plus vos courriels. Soyons honnêtes, les vraies urgences sont plutôt rares.

3. Délimitez un espace-temps pour les réseaux sociaux. Par exemple, 15 à 20 minutes en fin de journée. Si vous êtes un membre actif, affichez vos publicités ou vos chroniques le matin. Décrochez! Inutile de vérifier le nombre de « like » et les « commentaires » au cours de la journée. Cela ne changera rien au résultat et demandez-vous toujours quelle était votre première intention en partageant le post.

4. Appliquez-vous à accomplir une tâche en continu que ce soit au travail ou dans votre quotidien en général. C’est une des clés pour retrouver l’équilibre et la voie de la liberté. Soyez présent et attentif en préparant et en savourant un repas, en écoutant un ami, en jouant de la musique, en bouquinant ou en pratiquant votre sport favori.

5. Les activités sportives et la nature sont d’ailleurs une véritable cure de sevrage pour déconnecter du numérique. En sécrétant de précieux neurotransmetteurs, ces molécules constamment perturbées par les écrans, le mouvement et le grand air deviennent une « drogue » saine pour le corps et pour l’esprit! Mettez votre téléphone en mode Avion. Résistez à la tentation de prendre constamment des photos et de les partager instantanément sur les réseaux sociaux. Vivez pleinement ces moments et savourez les bienfaits. Vous partagerez ultérieurement vos précieux souvenirs avec les êtres qui vous sont chers et si vous le souhaitez sur Facebook, Instagram, etc.

6. Prenez la décision de ne plus dormir avec un téléphone intelligent. Aussi doué soit-il, il nuit à votre sommeil, à votre cerveau, à l’homéostasie du corps et peut-être même à votre vie amoureuse.

 

La nature s’avère être une alliée intéressante pour déconnecter du numérique.

 

***

Vous voilà maintenant conscient de la place qu’occupe aujourd’hui le numérique dans votre quotidien. Vous avez des idées et des outils pour utiliser Internet, les réseaux sociaux et les téléphones intelligents sans nuire à votre santé et à votre épanouissement. Sachez que les écrans ne sont pas qu’une source de distraction et de déséquilibre. Il est important, selon moi, de reconnaître la dimension fascinante de l’univers du numérique. Il peut être un messager riche et vivant. Il nous permet d’explorer et d’utiliser le fruit des recherches à travers le monde. Les différentes formes d’art voyagent à la vitesse de la lumière et nous offrent la possibilité de découvrir les teintes qui colorent les pays et les cultures. Le numérique est aussi un vecteur permettant d’effacer la distance, de nourrir des amitiés et de tisser de précieux liens entre les continents.

Imane Lahlou
Consultante en santé globale, auteure et conférencière
www.imanelahlou.com