Comment intégrer la méditation dans notre quotidien?

Les bienfaits démontrés par les récentes recherches scientifiques portant sur la pleine conscience nous donnent assurément le goût d’expérimenter et d’intégrer la méditation dans notre quotidien. Les techniques peuvent sembler ardues et complexes, mais je vous rassure, la méditation est en réalité simple et accessible à tous. Elle requiert essentiellement notre présence, notre attention et notre respiration. La clé est de prendre le temps de pratiquer régulièrement. Pour l’intégrer dans notre quotidien et pour profiter pleinement de ses effets positifs sur notre santé et notre état d’esprit, nos plus grands alliés sont l’entraînement, la patience et la persévérance. Dans ce texte, je propose quelques outils pratiques afin d’introduire progressivement la méditation à la maison et au travail.

 

Méditer à la maison

Que vous habitiez seul, en couple ou en famille, il est possible de créer un espace pour une pratique quotidienne en considérant votre environnement, votre horaire (et celui des enfants) et votre mode de vie. Après quelques séances de méditation, l’esprit est plus clair, et le mental est généralement moins agité. Au fil des semaines, on ressent un état de paix et de sérénité qui s’installe doucement. Le corps est de plus en plus détendu, et l’espace semble de plus en plus grand entre les pensées. Ce moment privilégié pour prendre soin de vous à la maison aura assurément une influence positive sur votre vie personnelle, familiale et amoureuse. Êtes-vous prêt à expérimenter?

– Choisissez le bon moment. Le matin, c’est merveilleux pour commencer la journée dans la bonne humeur et la clarté d’esprit. Le soir, c’est un outil simple et efficace pour relâcher la fatigue et les tensions accumulées, et pour faciliter le sommeil et la régénération. À vous de choisir ce qui vous convient le mieux et pourquoi pas, les deux!

– Créez un environnement propice à la méditation. C’est un point simple et pourtant crucial pour développer une habitude dans votre quotidien. Un petit coin aéré de l’appartement ou de la maison, juste pour vous, avec un coussin ou une chaise de méditation. Personnalisez votre espace en y déposant des livres inspirants, en tamisant la lumière ou en allumant une chandelle. Gardez à portée de main un beau cahier pour noter vos réflexions, vos inspirations et vos gratitudes. Ce sera en soi une invitation à méditer.

– Choisissez une posture confortable. Envisager la méditation à la maison comme un moment de détente privilégié est essentiel pour vous donner le goût d’y revenir. Apprivoisez tout en douceur la pratique en étant assis au sol, sur une chaise ou allongé. La posture « classique » est d’être assis le dos droit, les pieds à plat et les mains sur les cuisses. Gardez les épaules basses et détendez la mâchoire ainsi que les muscles du visage. Les yeux généralement fermés ou mi-clos facilitent le recueillement. Expérimentez et trouvez votre posture. Optez pour des vêtements amples et respectez la flexibilité de votre corps. On évite ainsi les courbatures et les douleurs musculaires. Portez votre attention sur le mouvement de votre respiration. Inspirez et expirez profondément avant de vous laisser bercer par le rythme naturel de votre souffle.

– Commencer par de courtes durées de 5 à 10 minutes, une à deux fois par jour, est selon moi un élément important à considérer. Avec la pratique, les moments de méditation deviennent de plus en plus longs. Le bien-être ressenti nous donne le goût de prolonger la session. D’une journée à l’autre, dépendant de notre horaire et de notre état d’esprit, la durée peut naturellement varier.

– Une musique de méditation peut être un précieux outil pour vous initier à la pratique et pour vous aider développer une « présence attentive ». La chaîne stéréo du salon peut donc servir pour la cause!

 

La musique peut être un précieux outil pour vous initier à la pratique de la méditation.

Méditer au travail

À l’instar du Monastère des Augustines, plusieurs organisations à travers le monde encouragent leurs employés à méditer sur le lieu de travail. Les recherches démontrent qu’aménager des espaces propices au ressourcement et offrir des séances guidées de méditation réduisent le stress et l’anxiété des employés, soutiennent l’énergie et la vitalité et améliorent la concentration des individus peu importe leur fonction et leurs responsabilités. Instaurer une pratique régulière crée également un climat favorable aux échanges et à la collaboration au sein des équipes. L’écoute, le respect et la bienveillance sont alors au cœur du rayonnement de l’entreprise. Si votre milieu de travail ne propose pas de séance de méditation, prenez l’initiative et développez des techniques pour l’intégrer au cours de votre journée.

– En arrivant au bureau, avant d’ouvrir votre ordinateur et de plonger dans vos dossiers, prenez l’habitude de respirer 5 minutes profondément. Portez votre attention sur la raison d’être de votre travail ou sur un état que vous souhaitez cultiver au cours de la journée. Il y a des moments où nous avons besoin d’énergie, de créativité, de courage et de patience et d’autres où nous devons apprendre à dire non ou à être plus tolérant. Méditer nous aide à être à l’écoute de nos intentions avant de passer à l’action.

– Entre les réunions, aménagez quelques minutes de silence pour vous recentrer et recharger vos batteries. Prenez un verre d’eau, fermez les yeux, détendez la nuque et respirez profondément. Vous serez surpris des effets immédiats sur votre énergie, votre concentration et votre état d’esprit.

– À la fin de la journée de travail, mettez votre téléphone en mode silencieux. Fermez vos dossiers en portant votre attention sur votre respiration. C’est une astuce qui vous aidera à quitter le bureau en y laissant les tâches et les responsabilités au lendemain.

La cohérence cardiaque est un exercice de respiration simple et facile à mettre en œuvre au travail. En solo ou avant une réunion d’équipe, une pratique de 5 minutes est suffisante pour induire un état de calme, d’écoute, de coopération et une meilleure concentration.

 

Déconnecter du numérique et prendre quelques minutes de silence sont une bonne façon de terminer sa journée de travail dans le calme. La routine est d’ailleurs une excellente façon d’intégrer la méditation dans sa journée.

 

Méditer, un état d’esprit à cultiver

Méditer n’est pas seulement une pratique immobile. La méditation est un état d’esprit qui se prolonge tout au long de la journée. Elle peut prendre place au sein de nos échanges, de nos actions et de nos comportements. Dans l’autobus, dans une file d’attente, pendant votre marche, en écoutant votre enfant ou en remerciant un collègue, nous méditons lorsque nous sommes « réellement » présent. Les repas sont aussi de précieux moments pour savourer pleinement la vie. La contemplation de la nature, le yoga, la danse, le tai-chi, le Qi-gong ainsi que les espaces de jeu et de création sont également de merveilleuses pratiques méditatives. Souvenons-nous que l’amour, la douceur, la bienveillance, la compassion et la gratitude nous amènent naturellement vers un état méditatif. Tout étant interrelié, une pratique régulière est réciproquement le terreau fertile qui nous permet de les nourrir.

***

Pour vous aider à intégrer la méditation dans votre quotidien, je vous invite à visionner cette courte vidéo réalisée au Monastère des Augustines. Comme nous l’avons vu, la pratique ne s’arrête pas à la séance en tant que telle. Être simplement présent à ce qui est, à soi et à ce qui nous entoure, pendant une séance de quelques minutes, est en fait le berceau conscient et silencieux qui nous aide à vivre en cohérence avec nos valeurs tout en créant une plus grande ouverture pour accueillir les autres et la vie.