Comprendre le dévouement des proches aidants

Les proches aidants sont des gens se dévouant à l’appui quotidien d’un être cher vivant avec une incapacité physique ou mentale nécessitant une attention et des soins particuliers, que ce soit un conjoint, un parent, un enfant, un membre de la famille ou un ami. Grâce aux proches aidants, ces personnes souvent malades ou en perte d’autonomie réussissent à vivre à leur domicile le plus longtemps possible. Chez les aînés nécessitant une assistance continue, environ 85% des soins sont assurés par des proches aidants non rémunérés.

Puisque aider un proche, ayant des besoins particuliers, constitue un investissement en temps et en énergie, être proche aidant devient souvent un véritable don de soi. Les proches aidants se dévouent ainsi par affection ou par responsabilité envers leur proche et sont souvent très humbles et discrets par rapport à leur implication, allant parfois jusqu’à s’oublier eux-mêmes. En effet, pour la plupart, les proches aidants superposent les soins prodigués à leur proche à leur vie professionnelle et familiale, ce qui peut ajouter une charge de stress et de fatigue à leur vie.

Dans la vidéo suivante, découvrez le témoignage d’Anne, proche aidante ayant pris soin de son conjoint atteint de cancer pendant près de deux ans.

Ainsi, pour ces gens dévoués, les responsabilités peuvent rapidement devenir contraignantes et parfois mener jusqu’à l’épuisement. Jongler entre le travail, la famille et l’aide à temps plein d’un être cher est un défi à relever sur les plans physique et psychologique, c’est pourquoi la possibilité d’un répit momentané s’avère indispensable. Comme expliqué par Anne, les proches aidants, souvent très sollicités au quotidien, oublient de s’offrir du temps pour eux et de se ressourcer. Ils jouent un rôle absolument essentiel et ont besoin d’être en bonne santé pour continuer… à prendre soin.

Depuis 2015, Le Monastère offre des séjours de répit pour les proches aidants, leur permettant de refaire le plein d’énergie en se reposant, en participant à des activités de ressourcement et en bénéficiant d’un accompagnement bienveillant. Les séjours de repos leur permettent de vivre quelques jours dans un environnement favorisant le calme et l’apaisement ainsi que de faire une pause. Un moment de répit pour les aider à poursuivre leur engagement.