Nourrir le corps, l’âme et l’esprit

Pour la plupart d’entre nous, le verbe nourrir évoque une alimentation saine et colorée. Nous relions souvent l’équilibre du corps à la composition de notre assiette. S’il est vrai que notre alimentation est un paramètre important pour notre santé, nous sommes de plus en plus conscients que l’environnement, les pensées, les croyances et les perceptions sont également déterminants pour notre équilibre physiologique et notre quiétude intérieure. Elles s’unissent à l’alimentation pour nourrir le corps, l’âme et l’esprit.

Apporter des changements dans notre alimentation est un éveil à la vie. Manger santé implique une connexion profonde à soi et à la nature. Manger santé est une expérience qui nous permet de dépasser la sensation de manque, les peurs et les insécurités. Manger santé nous amène à apprivoiser ce vide intérieur qui aspire à la joie et à l’amour de soi. Je définis souvent la santé comme un état d’être qui nous permet de créer dans notre quotidien des expériences à l’image de ce que nous sommes et de ce que nous souhaitons profondément. Un état d’être où nous sommes heureux, libres et joyeux. Si la santé est un cristal lumineux, manger santé est un de ses atomes. Manger santé sera à l’image du tout. Manger santé nous invite à la création, à la liberté, à la joie et à l’amour de soi. Il est important de nous souvenir de cette pensée tout au long de notre voyage intérieur. Même si nous sommes convaincus que manger santé est essentiel à notre équilibre, nous ressentons parfois des résistances, des tentations, des confusions ou des impulsions. C’est normal et même très sain.

Chacune des étapes nous amène à découvrir ou à redécouvrir une partie de nous-même. Des émotions, des croyances et des pensées vont sûrement émerger. Prenez le temps et apprenez à les écouter pour les libérer. Les libérer pour créer un espace, une ouverture pour accueillir et recevoir l’amour, la plénitude et la joie. Lorsque vous choisissez des aliments qui nuisent à votre équilibre ou lorsque vous mangez sans avoir faim, vous vous étourdissez pour ne plus ressentir vos malaises. Vous tournez le dos à votre état intérieur. Vous niez votre nature profonde et vous n’êtes pas à l’écoute de votre essence. Vous vous fermez également à la sensation de plénitude qui accompagne la joie et l’amour de soi. En cherchant les réponses à l’extérieur de soi, nous vivons dans l’attente et nous créons des dépendances. Il est donc essentiel de prendre soin de notre espace intérieur autant que de notre assiette.

Nourrir notre corps et notre essence est essentiel à notre santé et à notre bonheur. Soyez patient et ayez de la compassion. Les chemins et les rythmes empruntés sont différents. L’essentiel est que vous soyez bien ancré dans votre propre chemin pour évoluer en harmonie et en douceur, en sachant que notre objectif premier est d’être en cohérence avec notre essence et d’exprimer librement notre mélodie intérieure pour vivre dans l’amour, la joie et la plénitude.