LES ACTUALITÉS DU MONASTÈRE

À mon amie Renée, future ambassadrice

Publié par Monique Karsenty le 21 mars 2017 11:27:21

Parce que tu voulais étreindre toute la joie de Noël, chaque année depuis des lunes, tu anticipais l'effervescence que créait ton invitation renouvelée auprès de nous, tes complices de toujours. Comment ne pas céder à la magie perpétuée si savamment recréée chez toi, par ton talent de mère Noël?

Pourtant, cette année, c'est au Monastère des Augustines que, seule, je fêterai Noël. Unique décision envisageable afin de poursuivre ce deuil du 25 janvier 2016: ta disparition. À cette date, la vie bascule : recevoir ton dernier souffle, retenir le nôtre et suivre les saisons avant que cruellement, ne s'invitent les festivités de l'année... sans toi.

Peu après mon arrivée dans ce monastère, une certitude m'habite : celle d'un lieu attendu, espéré et -- dans les circonstances -- l'assurance d'un trajet essentiel.

Je ne serai pas déçue. Et toi Renée de ton côté, tu ne cesseras de me surprendre...

D'emblée, la première visite du musée des Augustines livrera peu à peu l'empreinte du temps historique, la vision phénoménale des fondatrices et leur accomplissement.

Or, à mesure que s'enchaînent les propos d'Amélie, notre guide, et que se profile concrètement la mission accomplie par les hospitalières de Québec, voilà que je glisse subitement en terrain connu. Le tien, chère amie, car, ce que j'entends -- tel un écho -- résume admirablement l'itinéraire de la femme d'exception que tu auras été.

Souci infatigable de servir; curiosité et ouverture à tout parcours scientifique; engagement au profit des fondations hospitalières nourri par ton sens de la créativité et de l'organisation; ferveur et passion au milieu de tes nombreux comités....

J'ai beau me répéter que je suis à Québec, le Centre hospitalier de Verdun, l'Hôtel-Dieu de Paris en passant par l'Hôpital général juif de Montréal où tu as oeuvré successivement en dame de coeur, se rappellent à moi. Dotée d'une puissance de travail peu commune -- de l'aveu de ton entourage professionnel -- tu as fait de ta vie un véritable laboratoire d'expérimentation.

Et moi qui étais venue tempérer un deuil, voilà que, mystérieusement comme toujours, tu me reconnectes à ton réseau palpitant de « vie » ainsi qu'à ton goût des autres et du partage... C'en était pas fini de ma surprise et.... de ma visite. D'intuition, mes pas me mènent au deuxième étage où j'apprends avec étonnement et admiration que la mission des fondatrices recèle des émissaires modernes chargées d'assurer la pérennité culturelle et sociale de l'oeuvre du Monastère.

Je t'entends Renée... Je sais! Il n'en fallait pas plus pour qu'égale à toi-même, tu souscrives... à titre posthume.

« Une lignée des donatrices visionnaires »

« Un cercle de femmes de tête, de coeur et d'honneur »

La duchesse d'Aiguillon... L'oeuvre se ramifie et se déploie...

Éloquence du geste... Des femmes d'aujourd'hui se souviennent. Le Cercle des ambassadrices.

Monique Karsenty, janvier 2017

Renée.jpg

  

Sujets: Ambassadrices

Des lectures inspirantes

Les «Actualités du Monastère» offrent un forum d’expression où les employés et les collaborateurs du Monastère des Augustines partagent leurs passions, leurs découvertes et leurs réflexions sur une foule de sujets entourant la santé globale et la culture au sens large. Nous espérons que les contenus que vous trouverez sous cette rubrique deviendront vos sources d’inspiration!

Infolettre

Restez en contact et abonnez vous à notre infolettre en cliquant ici