Le défi santé des aventuriers Avril

Ce mois-ci, nous nous appliquons à prendre conscience de notre présence dans chacune de nos actions. Que ce soit par la respiration, la méditation, la création ou la contemplation, l’équipe du Monastère souhaite porter l’intériorité, une des grandes valeurs cultivées par les Augustines et la partager.

Lire la suite « %s »

Nourrir le corps, l’âme et l’esprit

Pour la plupart d’entre nous, le verbe nourrir évoque une alimentation saine et colorée. Nous relions souvent l’équilibre du corps à la composition de notre assiette. S’il est vrai que notre alimentation est un paramètre important pour notre santé, nous sommes de plus en plus conscients que l’environnement, les pensées, les croyances et les perceptions sont également déterminants pour notre équilibre physiologique et notre quiétude intérieure. Elles s’unissent à l’alimentation pour nourrir le corps, l’âme et l’esprit.

Lire la suite « %s »

Le Monastère, un espace inspirant et nourrissant

 

Le Monastère des Augustines, se trouvant sur le site du premier hôpital en Amérique au nord du Mexique,  est en soit un lieu qui inspire le calme et le ressourcement. Chacune des parcelles du site et la majestueuse collection muséale relatent l’histoire de ces grandes pionnières qui ont marqué l’histoire de la santé au Québec. Dans cet espace, nous vous offrons la possibilité de visiter le musée, de participer à des activités de même qu’à des ateliers portant sur la culture et la santé ainsi que de vivre des retraites personnalisées pour apaiser le mental, régénérer le corps et nourrir l’esprit.

Lire la suite « %s »

Le défi santé des aventuriers

Tous les jours, les employés du Monastère sont invités à participer à l’activité « Faites le vide pour refaire le plein d’énergie » de 12 h 50 à 13 h. Un moment de silence pour se déposer et refaire le plein d’énergie afin de poursuivre la journée dans l’harmonie. Une pause qui leur  permet d’être plus efficaces, créatifs et joyeux!

Lire, découvrir et partager

Ce mois-ci, nous vous proposons un livre en lien avec la nourriture du corps, de l’âme et de l’esprit. Le Plaisir et la Santé dans la même assiette, écrit par Imane Lahlou, directrice Expérience santé globale au Monastère, est un véritable hymne à la vie!

Lire la suite « %s »

Des tisanes curatives et réconfortantes depuis 1639

Au début du XXe siècle, les Augustines utilisent encore le sucre d’érable à des fins médicinales, notamment pour concocter la tisane royale, à base de raisin, de réglisse et de graines de lin. Encore aujourd’hui, la popularité des tisanes ne se dément pas, comme le démontreront les Ateliers sur les plantes médicinales du Monastère des Augustines. Grâce aux propriétés bien connues de certaines plantes, les tisanes régénèrent le corps et l’esprit, tout en apportant réconfort et apaisement!

Lire la suite « %s »

Le Restaurant du Monastère – un concept avant-gardiste et en constante évolution

Pour célébrer le mois de la nutrition, nous désirons vous présenter le restaurant du Monastère et ses visions de la nouvelle restauration conscientisée.

Nos principes en cuisine sont simples et axés sur des produits de qualité et de proximité. Nous utilisons des aliments en général biologiques à 80 %, issus de la production québécoise en grande majorité. Ces produits sont transformés sur place dans le plus grand respect en tenant compte de l’amour apporté par nos producteurs qui les ont sélectionnés grâce à nos trois règles fondamentales :

Lire la suite « %s »

Le voleur de sucre au Monastère

 

« Il n’y a pas, à part peut-être le miel et la mélasse, de produit plus fin, de plaisir plus pur que ce que l’on extrait de l’érable depuis que les Hurons ont trahi le secret. La recette est désarmante de simplicité. Il suffit d’entailler les érables à sucre afin d’en recueillir la sève. Ce jus précieux est ensuite bouilli sur un feu constant jusqu’à l’obtention d’un sirop. Voilà. (…) Des fortunes et des empires se sont construits autour de la feuille d’érable divine. La preuve en est que, partout dans Amqui, flotte un drapeau blanc et rouge arborant en son centre une feuille d’érable. (…) Le visiteur sait dès son arrivée qu’il se trouve au centre de l’univers, à la source de toute joie.»- Éric Dupont, Voleurs de sucre, Éditions du Marchand de feuilles, 2004, p.41-42

Lire la suite « %s »

LE SUCRE DU PAYS

Agathe de Repentigny en envoyait à Louis XIV sous forme de dragées, tandis que Frontenac en demandait 10 livres à Mère de Sainte-Hélène, supérieure des Augustines de l’Hôtel-Dieu. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, la production de sirop et de sucre d’érable était généralement utilisée dans la pharmacopée de l’Hôtel-Dieu comme médicament afin de soigner les rhumes et les maladies pulmonaires. Seuls les pauvres s’en servaient pour sucrer aliments et boissons!

Lire la suite « %s »