Prendre soin au profit des proches aidants

Pour vous inscrire ou pour donner, cliquez ici

Relevez un défi de 30 jours de mieux-être et contribuez à financer le programme de répit pour proches aidants du Monastère des Augustines. 

Le saviez-vous?

Depuis 2015, Le Monastère accueille les proches aidants d’aînés et d’adultes ainsi que les parents d’enfants malades ou handicapés qui ont besoin de reprendre leur souffle, de se ressourcer et de faire le plein d’énergie. Cette initiative s’inscrit dans la mission sociale du Monastère en tant qu’organisme à but non lucratif, celle de favoriser le bien-être des individus.

En prenant le temps d’y réfléchir, on constate que les proches aidants sont plus nombreux qu’on ne le pense! Des membres de la famille, des amis, des voisins, des collègues, des gens pour la plupart discrets qui se dévouent pour prendre soin d’un être cher et qui font souvent face à des décisions déchirantes.

L’objectif du défi Prendre soin est de recueillir des fonds afin d’offrir aux proches aidants un répit et des activités de ressourcement au Monastère des Augustines.

Pourquoi participer?

Le défi Prendre soin vous permet d’intégrer les bienfaits d’une activité en santé globale à votre quotidien durant 30 jours (du 1er au 31 octobre) tout en amassant des fonds pour une bonne cause. Chaque défi peut être relevé seul ou en équipe. Il s’agit de l’occasion parfaite pour débuter ou poursuivre une démarche axée sur votre mieux-être.

Pour relever votre défi, faites un choix parmi cinq activités simples et accessibles suivantes :

1 – Pratiquer la méditation

La méditation aide à prendre du recul face aux défis en vous permettant de penser plus clairement. Pratiquée régulièrement, elle réduit le stress et favorise le maintien d’une bonne santé psychologique et physique. Il existe presque autant de façons de méditer que de gens qui méditent. En voici un exemple mais n’hésitez pas à faire vos propres recherches pour trouver l’approche qui vous convient le mieux.

Vous pouvez commencer simplement en vous concentrant sur votre respiration. Inspirer pendant 5 secondes et expirer pendant 5 secondes. Vous pouvez vous amuser en modifiant le rythme, par exemple inspirer 4 secondes, retenir votre souffle 2 secondes et expirer 6 secondes. Cette méthode de méditation se nomme cohérence cardiaque.

Pour vous aider, n’hésitez pas à télécharger une application de méditation gratuite sur votre téléphone intelligent ou à consulter des vidéos de méditation sur YouTube. Voir aussi les trucs d’Imane Lahlou pour intégrer facilement la méditation dans notre quotidien.

 

2 – Déconnecter du numérique

Combien de fois par jour jetez-vous un œil à votre téléphone sans raison particulière? Vous arrive-t-il de naviguer sur les médias sociaux plutôt que de porter attention aux gens avec qui vous êtes? Quelques activités à pratiquer lors de votre déconnexion :

Profitez-en pour lire un livre, pour écrire (sur papier!) ou pour aller faire une promenade, ce qui vous permettra du même coup de bouger et de prendre l’air. Il s’agit également d’un bon moment pour essayer un nouveau loisir puisque vous aurez maintenant 1 heure de plus par jour à votre disposition.

 

3 – Apprivoiser le silence

Parmi les bienfaits attribués au silence, on retrouve la réduction du stress et de l’anxiété, la régulation des émotions, l’amélioration des capacités cognitives et un sommeil plus réparateur. Le silence serait aussi un facteur favorable à la pensée et à la créativité.

Pour débuter, planifiez des plages horaires « zéro bruit » dans votre horaire, par exemple en allant visiter des lieux où le silence règne (bibliothèques, musées, etc.).
À la maison, essayez de cuisiner un repas sans bruit et dégustez-le en silence.

 

4 – Bouger en pleine conscience

En plus d’être favorable à votre santé physique, le fait de fixer votre attention sur le moment présent lorsque vous bougez est excellent pour votre mental. La combinaison activité physique et pleine conscience contribue à réduire le stress et les risques de blessures.

Prenons un exemple simple : lorsque vous prenez une marche, coordonnez votre respiration à vos pas, observez comment chaque partie de votre corps réagit aux mouvements et prenez le temps de contempler le paysage.

 

5 – Faire un geste de bienveillance

Ce défi consiste à faire du bien à une nouvelle personne chaque jour. Il s’agit de faire l’expérience des bienfaits pour vous et votre environnement de l’altruisme sincère. C’est aussi une façon humble de rendre hommage au dévouement des proches aidants. Comment rendre concrète sa pratique de bienveillance :

Rendez service sans qu’on vous ne le demande, accueillez un inconnu sous votre parapluie, appelez quelqu’un qui est souvent seul pour prendre de ses nouvelles. Aussi, lorsque vous pensez quelque chose de bien d’une personne, dites-lui! Ces gestes simples et humains peuvent contribuer à ensoleiller la journée de quelqu’un et à vous faire du bien personnellement.

 

Prêt à relever le défi?

Pour en savoir plus sur le défi Prendre soin au profit des proches aidants et pour vous inscrire, cliquez ici.

N’hésitez pas à promouvoir le défi Prendre soin dans votre entourage. C’est une belle façon de créer une chaîne de bienveillance entre vous et les autres.

Au nom des proches aidants, merci beaucoup!