Salade de kamut, ce délice de jadis

Très vieille variété de grain proche de notre blé actuel, le kamut[1] a traversé les millénaires, nourrissant les Égyptiens jusqu’à la jeunesse gourmande d’aujourd’hui. Sa haute teneur nutritive, son coût raisonnable et surtout son goût de même que sa texture explosive ont de quoi charmer les plus rébarbatifs. Vous avez un froid avec le gluten? Celui du kamut serait très facilement assimilable, même pour les plus sensibles d’entre nous… Propagez la bonne nouvelle!

Le kamut se mange froid, chaud, tiède, en accompagnement comme en salade, même en style risotto. Pour cet été caniculaire et gorgé de soleil, j’y vais d’une salade rafraîchissante et colorée à souhait. Une recette de mon arrière-arrière-arrière-grand-mère Cléopâtre!

 

Ingrédients (pour 4 convives)

  • 2 tasses de kamut sec
  • Tomates cerises entières ou coupées en deux
  • Concombre en petits dés
  • Olives Kalamata ou marocaines séchées
  • Gros bouquet de coriandre hachée
  • Gros bouquet de persil haché
  • Oignons verts ciselés
  • Jus de 4 limes ou citrons
  • Une bonne gorgée de sirop d’érable
  • +/- 4 c. à soupe de curcuma
  • +/- 4 c. à soupe de cari jaune
  • +/- 2 c. à soupe de cumin
  • Cayenne ou piment fort qui vous plaît
  • ½ tasse d’huile d’olive
  • Sel et poivre

 

Préparation

  1. La veille (12 à 24 heures d’avance), tremper le kamut dans un bon bain d’eau fraîche.
  2. Bouillir le kamut à grande eau pendant ± 20 minutes. Bien égoutter les précieux grains. Leur texture va demeurer croquante, c’est ce qui fait leur charme.
  3. Dans un poêlon ou chaudron, faire chauffer l’huile d’olive pour torréfier le cari, le curcuma, le cumin avec le sel et le poivre noir moulu, qui va rendre exponentielle la personnalité du curcuma. Chauffer et fouetter le mélange frétillant avec toute votre bonne volonté pendant +/- 1 minute à feu bien chaud. Ça sent un peu le brûlé? C’est parfait! Torréfier les épices permet d’exprimer leur personnalité. Malgré l’odeur, ça ne goûtera pas le brûlé si retiré rapidement du feu.
  4. Dans votre bol préféré, mélanger le kamut et la pâte d’épices chaude et odorante. Bien masser les grains. Ne reste plus qu’à réunir les grains avec la verdure, les tomates, le concombre et compagnies.
  5. Arroser de jus d’agrumes et de sirop d’érable. Rectifier le sel et le poivre.

 

Et voilà un secret d’outre-tombe et merveille du monde : le kamut! Bonne découverte!

 

[1] Son véritable nom est le « blé khorasan ».