Sœurs artistes et artisanes : quelques secrets bien gardés!

Qu’elles soient sœurs converses au monastère ou sœurs de chœur à l’hôpital, les Augustines ont de tout temps eu un horaire très chargé, accomplissant maintes tâches usuelles et se consacrant avec dévotion aux affaires spirituelles. Levées dès l’aube et couchées bien après le soleil, leur journée est constamment dictée par des temps de prière, de travail, de repas et de repos, mais aussi par des temps de récréation. À ces heures, elles en ont profité pour réparer un outil, recoudre une chaussette, écrire une lettre… mais également pour donner libre cours à leurs talents artistiques. Beaucoup d’entre elles ont excellé dans l’art du dessin, de l’ébénisterie, du tissage et de la sculpture. Les Collections et les Archives du Monastère des Augustines regorgent d’exemples démontrant leur finesse et leur doigté. Pour célébrer le printemps, le Monastère des Augustines vous invite à venir contempler des vitrines d’exposition temporaires dédiées aux sœurs artistes et artisanes d’hier et d’aujourd’hui.

Dès le 15 avril, et ce, jusqu’au 15 mai 2017, dans le hall de la salle d’exposition temporaire.

Au plaisir de vous y voir!

 

 Ouvrage de paperoles
Attribué à Mère St-Martin, Marie-Angélique Viger, 1788-1832
Collection du Monastère des Augustines, Hôtel-Dieu de Québec
© Collections du Monastère des Augustines