Tricoter pour déconnecter

Au Monastère des Augustines, les employés ont la possibilité de participer à différents comités. Les activités proposées par leurs membres s’orientent en fonction des engagements et des valeurs du Monastère, comme le développement durable et la santé globale. Une belle façon pour les employés de s’impliquer dans des projets qu’ils ont à cœur. Un exemple? Un club de tricot, initié par le Comité santé globale! Découvrez, en mots et en photos, le résultat de leur « dur » labeur.

 

Pourquoi tricoter?

Tricoter en groupe est une belle occasion pour décompresser entre collègues, mais aussi pour apprendre à mieux se connaître hors des tâches habituelles. Le tricot serait d’ailleurs un excellent moyen pour réduire le stress, loin des tracas du quotidien. Il permet aussi d’améliorer le moral tout en développant de nouvelles habiletés manuelles et créatrices.

Quelques augustines étaient au rendez-vous pour partager leurs connaissances en matière de tricot.

 

Objectif déconnexion!

L’idée de tricoter en groupe avait un objectif double. En plus de créer une activité agréable pour les employés du Monastère, ce projet du Comité santé globale avait pour but de produire de magnifiques pochettes de laine dans lesquelles on peut placer un cellulaire. Les pochettes seront mises à la disposition des invités en hébergement. Une note accompagnant chaque pochette encouragera l’invité à la déconnexion. Une façon ludique de favoriser l’aventure en soi!

 

Le résultat!

Le club de tricot du Monastère a permis à des tricoteuses chevronnées de partager leurs connaissances en matière de laine à des collègues n’ayant jamais touché une pelote de laine de leur vie. Grâce à leurs enseignements, le résultat final est très convaincant! Ainsi, à votre prochain séjour au Monastère, vous aurez une occasion de plus pour vous laisser tenter par la déconnexion, gracieusement offerte par le club de tricot.