Trouvaille du mois – Tasse à posset

Tous les mois, les équipes de la Réserve muséale et du Centre d’archives du Monastère sélectionnent un objet parmi le riche patrimoine matériel légué par la communauté des Augustines. En vedette, ce mois-ci, une tasse en terre cuite du 18e siècle.

© Collections du Monastère des Augustines, Hôtel-Dieu de Québec

 

Les fouilles archéologiques qui se sont déroulées lors des travaux de réhabilitation du Monastère des Augustines ont non seulement permis de mettre en lumière des éléments architecturaux depuis longtemps oubliés, mais également de bonifier la collection muséale de plusieurs centaines d’artéfacts. Cette tasse, intacte, est le plus vieil objet qui a été retrouvé dans l’ancienne citerne destinée à entreposer de l’eau pour la buanderie du monastère.

Selon l’archéologue Nathalie Gaudreault, il s’agirait d’une tasse pour le posset, une boisson anglaise à base de lait, d’œufs, de bière et de noix.  L’hypothèse la plus probable est que la tasse n’aurait plus servi pour les boissons, mais au lieu de la jeter, les religieuses l’auraient probablement utilisée comme instrument de mesure dans la buanderie. Pour du savon, par exemple.  Il est possible qu’une religieuse ait donc échappé l’objet. La tasse serait restée intacte, car l’eau aurait amorti la chute.

Pour en découvrir davantage sur le patrimoine des Augustines, visitez le Musée du Monastère.