Série d’activités – Les grandes traversées

Corridor de l'aile du Noviciat

En 1639, trois jeunes femmes quittent leur communauté française et traversent l’océan Atlantique pour fonder le premier monastère-hôpital en Nouvelle-France. On peut imaginer à la fois l’enthousiasme et la confiance nécessaire à cette incroyable aventure, mais aussi le renoncement à la relative sécurité que leur procurait la vie d’hospitalière dans une communauté établie.

Lire la suite « %s »

Recette de rouleau végétarien au cari

Rolls

Afin d’offrir les nutriments nécessaires pour l’équilibre du cerveau, ce grand chef d’orchestre, je vous propose une recette colorée de rouleau à base de noix de cajou, inspirée du classique rouleau de printemps, comme une belle alternative au traditionnel sandwich jambon, laitue et fromage. Un repas végétarien à la fois gourmet, léger et riche en vitalité. Une combinaison idéale pour ceux d’entre vous qui sont portés à somnoler et à être moins concentrés après le lunch du midi.

Lire la suite « %s »

Une loterie comme source de financement

En juillet 2019, Le Monastère des Augustines a inauguré sa première Loto-répits, une loterie créée au profit de son programme de répit pour les proches aidants. À l’achat d’un billet, les participants de la première édition courent la chance de gagner 15 nuitées en chambre authentique au Monastère; une valeur de 3 175$! Tous les profits serviront à offrir aux proches aidants des séjours et des activités de ressourcement conçus spécifiquement à leur intention. L’usage d’une loterie comme source de financement peut paraître surprenant, mais il s’agit pourtant d’une pratique relativement ancienne. Les Augustines l’ont d’ailleurs déjà utilisée par le passé, notamment en 1871, pour soutenir la fondation de l’Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur, à Québec. Un exemple de loterie plus récent est lié à la Maison Catherine de Longpré, centre de soins palliatifs cofondé par les Augustines de Saint-Georges. Voyons tout d’abord la petite histoire de cet organisme, puis la pertinence de la loterie dans sa fondation et sa gestion.

Lire la suite « %s »

La coopérative de solidarité Le PRÉ

« Manger, c’est incorporer un territoire » – Jean Brunhes, géographe (1869-1930)

Connaissez-vous la coopérative de solidarité Le PRÉ? L’équipe du Monastère est fière de compter parmi les siens un des deux cofondateurs, le directeur de la restauration et des événements, Christophe Perny. C’est en collaborant avec Cavila Dubé, propriétaire du Jardin des Arômes, à Pintendre, que l’idée a vu le jour. Ensemble, ils ont décidé de créer une nouvelle coopérative pour qu’un plus grand nombre de restaurateurs aient accès à des produits frais en provenance de la région.

Lire la suite « %s »