Être soi pour être mieux

Être soi pour être mieux

Le mieux-être est définitivement un des termes les plus expressifs et les plus percutants de notre génération. Selon les sources, la définition du mieux-être ou du bien-être se décline comme étant une sensation agréable procurée par la satisfaction des besoins du corps et ceux de l’esprit (CNRTL) ou « […] un état lié à différents facteurs considérés de façon séparée ou conjointe : la santé, la réussite sociale ou économique, au plaisir, à la réalisation de soi, à l’harmonie avec soi-même et avec les autres » (Wikipédia).

Que ce soit au niveau personnel, familial, social, médiatique ou économique, on perçoit souvent le mieux-être comme un idéal difficile à atteindre. Il est synonyme de ce bonheur tant convoité qui semble pourtant nous échapper. Cheminer vers le mieux-être est en soi l’accomplissement qui nous permet de satisfaire ce besoin si urgent. Cette quête intérieure nous invite plus que tout à choisir d’être de plus en plus présent. Elle invite à être conscient des sensations, des pensées, des émotions et des états qui nous habitent et de faire de notre mieux tous les jours en enveloppant notre quotidien d’amour, de douceur, de compassion, de bienveillance et de non-jugement.

Le mieux-être nous invite donc à vivre de plus en plus en harmonie avec nous même. Il invite aussi à considérer l’environnement personnel, familial et professionnel et le contexte socio-économique propre à chacun d’entre nous. Intégrer des nouvelles habitudes de vie ou des activités, aussi saines soient-elles, n’est pas suffisant pour combler notre univers intérieur. Il est essentiel de considérer l’intention qui se cache derrière chacune de nos actions. C’est la seule façon de réellement cheminer vers le mieux-être. Ainsi, si vous apportez des changements dans votre alimentation pour contrôler votre poids, par peur de la maladie ou du rejet, le résultat va peut-être se manifester. Toutefois, la joie et la sérénité ne vous habiteront pas. Ces sentiments découlent de ce désir ardent de prendre soin de tout ce que vous êtes pour enfin vous reconnaître.

Ce chemin ne sera bien sûr pas toujours facile et confortable. Des expériences qui vous livreront des messages afin de respecter votre corps et votre essence le parsèmeront. Au cours de cette odyssée, être soi en accueillant et en acceptant les peurs, les émotions, la vulnérabilité et les insécurités qui voilent notre passage, nous permet d’ouvrir la voie pour être mieux. Il permet de reconnaître l’amour et la joie inhérents à notre essence et à notre quête de sens.

Imane Lahlou, ND., M.SC., PhD.