Comment identifier et accepter nos émotions?

Avez-vous déjà ressenti un certain malaise physique après avoir traversé une épreuve de vie, quelle que soit sa nature? Puisque le bien-être physique et mental vont de pair, il peut s’avérer normal de ressentir certains inconforts en l’absence de connexion avec nos émotions les plus profondes.

La connaissance de soi est une alliée de choix pour le bien-être.

Changer notre regard

L’aventure émotionnelle de soi commence par l’identification, puis l’acceptation de nos émotions. Il est essentiel de ne pas combattre nos émotions, puisqu’elles sont intrinsèques à l’expérience humaine et participent au relief de la vie. En effet, combattre ces émotions ne mène généralement qu’à leur exacerbation. Au contraire, il faut tenter de s’approprier nos émotions et de les chérir, puisqu’elles sont précieuses et font de nous des êtres complexes, fondamentalement sensibles.

De plus, il est important de savoir que notre société a tendance à étiqueter certaines émotions comme étant « négatives » (par exemple la colère, la peur ou la tristesse), alors qu’elles sont en réalité tout à fait normales, valides et même utiles à notre cheminement. Il est donc important de tenter de changer notre regard par rapport à ces émotions dites « négatives », afin de les accepter, ne plus les juger et afin qu’en découlent des actions constructives. En effet, ces émotions ne deviennent négatives que si les gestes qui en découlent sont destructeurs plutôt que constructifs.

Quelques techniques

L’identification de nos émotions débute souvent par un scan intérieur (aussi appelé scan corporel ou émotionnel). Pour ce faire, il faut d’abord prendre le temps de s’arrêter et d’entrer en connexion avec notre corps. Cela peut être fait à toute heure du jour, tant que l’endroit où nous nous trouvons est propice au calme et à la pleine conscience. Des exercices de respiration peuvent également être faits afin d’apaiser notre esprit et de nous connecter à l’essentiel. Par exemple, vous pouvez débuter votre scan intérieur en prenant au moins cinq respirations complètes. Cela signifie d’inspirer cinq secondes, puis d’expirer cinq secondes.

Ensuite, tentez de nommer vos émotions. Les questions suivantes peuvent aider à vous retrouver dans ces nombreux ressentis :

  • Quelle est ma météo intérieure? Fait-il soleil? Pleut-il? Vente-t-il? Y a-t-il du tonnerre?
  • Suis-je tendu.e? Suis-je crispé.e?
  • Suis-je fatigué.e? Suis-je amorphe?
  • Suis-je impatient.e?
  • Ai-je envie de pleurer? Pleurer me ferait-il du bien?  

Afin de comprendre quelle est l’émotion fondamentale depuis laquelle découlent certains de vos ressentis, jetez un coup d’œil à la fiche « Identifier les 6 émotions fondamentales », tiré du livre La méga boîte du Manager Leader. Par exemple, l’anxiété est souvent causée par une émotion plus profonde, la peur, qui peut se manifester de plusieurs façons différentes.

Bienfaits de la connexion avec nos émotions

Une fois identifiées, les émotions paraissent beaucoup moins effrayantes. Il faut alors tenter de les accueillir sans les juger et de les vivre en pleine conscience. L’identification de nos émotions permet souvent de réfléchir sur la cause de leur présence en nous. Une fois cette cause trouvée, l’important est de s’orienter vers des actions positives. Ainsi, ces émotions ne seront plus perçues comme négatives, mais plutôt comme un moyen d’améliorer notre bien-être et de cheminer.

Comme l’explique le psychologue Brannon Patrick dans l’épisode Identifying and Connecting to Emotions du podcast The Betrayed, The Addicted & The Expert, les émotions non identifiées ni acceptées ne disparaîtront pas par magie. Au contraire, elles ne feront que s’accumuler dans notre tête et notre corps, et finiront par se manifester autrement. Ces manifestations émotionnelles peuvent se traduire de plusieurs façons. D’abord, il se peut que le déni de nos émotions entraîne des problèmes physiques, tels que des brûlements d’estomac, de l’insomnie, de l’eczéma, etc. Il se peut également que ces émotions finissent par devoir sortir d’une façon ou d’une autre, ce qui peut se traduire par de l’anxiété chronique, des phobies nouvelles et même des dépressions.

Ainsi, plus notre santé mentale se porte bien, plus notre santé physique ira bien, et vice-versa. Nous vous invitons donc à tenter l’expérience du scan émotionnel et surtout de l’acceptation de la présence de vos émotions, qui sont tout à fait normales et même importantes pour votre bien-être.