S’offrir l’art pour cultiver notre bien-être

L’art fait du bien. Voici une phrase populaire depuis les dernières années. Une phrase concise, mais chargée de sens, car il est vrai d’affirmer que l’art humanise, questionne, soulage, émeut. « L’art lave notre âme de la poussière du quotidien », disait Pablo Picasso. Pourquoi donc s’en priver?

Créer, une action essentielle

Quotidiennement, l’être humain doit faire appel à sa créativité afin de surmonter une difficulté, petite ou grande, et trouver une solution pour s’adapter à son environnement. Elle joue un rôle dans l’innovation et nous permet de transformer un obstacle en occasion favorable. Néanmoins, plus rarement, cette créativité est manifestée de façon spontanée et libre, pour le simple plaisir émotionnel. Beaucoup d’individus sous-estiment leur capacité à être créatifs et véhiculent une perception négative d’eux-mêmes face à leurs compétences artistiques. Néanmoins, comme le nomme l’art-thérapeute Pat B. Allen, la créativité se niche en chacun de nous dans l’attente d’être exprimée.

D’un point de vue biologique, la créativité interpelle l’hémisphère droit de notre cerveau. Cet hémisphère privilégie tout ce qui est synthétique telles l’imagination, l’intuition, les images, les émotions et les aptitudes spatio-temporelles. Quant à notre hémisphère gauche, celui-ci contrôle davantage les fonctions analytiques, c’est-à-dire notre pensée linéaire et notre logique. Dans une société occidentale comme la nôtre où la performance règne, l’hémisphère droit tend à être moins sollicité. Créer permet ainsi d’augmenter notre activité cérébrale afin d’honorer et d’exprimer pleinement notre humanité.

Contempler l’art, un acte bienfaisant

L’histoire de l’art est le domaine m’ayant permis de ressentir, pour la première fois, tous les bienfaits de l’art en m’abandonnant à observer, durant de longues minutes, une œuvre dans le but de rendre vivants, sous mes yeux, les couleurs, les formes, les personnages. Ayant travaillé dans une institution muséale québécoise, j’ai également pu devenir le témoin privilégié de l’intimité des émotions des visiteurs et de leur vécu. Comme je pouvais souvent le constater, les visiteurs semblaient s’immiscer corps et âme dans une œuvre qui suscitait en eux de vives émotions, tentant d’en comprendre le sens, mais également de tisser des interprétations avec leur vécu.

Publiée en 2011, une étude du neurobiologiste et professeur Semir Zeki met des mots sur ces expériences vécues[1]. En effet, ce chercheur s’est intéressé à l’activité cérébrale de volontaires au moment de contempler des œuvres d’art que ces derniers jugeaient appréciables. Ainsi, Zeki a pu dresser des similitudes entre les effets psychologiques ressentis lorsque nous sommes amoureux et l’observation d’une œuvre d’art. En d’autres mots, le cerveau, plus précisément le cortex orbitofrontal, réagit de la même façon en libérant de la dopamine, que nous soyons en amour ou lorsque nous contemplons une œuvre d’art. Fascinant n’est-ce pas?

Les bienfaits de lart

Énumérer tous les bienfaits de l’expérience artistique serait un exercice fastidieux et unique à chacun. Néanmoins, nous pouvons affirmer que la créativité nous offre une avenue afin de communiquer différemment. L’art permet de nous exprimer, d’extérioriser nos émotions, d’améliorer notre estime de soi, de stimuler notre curiosité, de favoriser l’intériorisation, d’améliorer notre concentration, de réduire notre stress et de briser l’isolement, pour ne nommer que ceux-ci. L’art peut être expérimenté pour tout individu curieux sans égard pour l’âge, la condition physique et mentale, et l’expérience artistique.

Se donner l’occasion de laisser émerger notre créativité

Les Rendez-vous de création, offerts tous les premiers dimanches matin du mois, nous permettent de nous offrir l’espace pour prendre un temps d’arrêt pour nous connecter à nous-mêmes et explorer notre essence profonde en utilisant notre créativité. Comme chaque être humain est unique, l’atelier est offert sous forme d’atelier libre afin que tous puissent respecter leur rythme de création et s’exprimer par le médium de leur choix. L’atelier est offert en silence dans le but de favoriser l’intériorisation et d’honorer le legs des Augustines. À cet effet, une thématique en lien avec les valeurs de cette communauté religieuse sera proposée afin de favoriser une réflexion et une piste de création, si désirée. Chaque atelier est offert dans une attitude d’accueil et de non-jugement pour permettre d’accueillir ce qui est, et renouer ou explorer notre créativité. Osez vous exprimer et vous ressourcer autrement!

Découvrez les activités animées par Sophie Lessard-latendresse

Atelier art et mieux-être

23 octobre 2019

Rendez-vous de création

3 novembre 2019
24 novembre 2019


[1] Alleyne, Richard. Viewing art gives the same pleasure as being in love. The Telegraph, 8 mai 2011.