Trouvaille du mois – Tableau-reliquaire

Tous les mois, les équipes de la Réserve muséale et du Centre d’archives du Monastère sélectionnent un objet parmi le riche patrimoine matériel légué par la communauté des Augustines. En vedette, ce mois-ci, un tableau-reliquaire du 19e siècle.

Tableau-reliquaire
Sœur Angèle Pelletier dite de Sainte-Anne (1817-1895), 1854
Bois, verre, papier, métal, fibre, ivoire et os
© Collections du Monastère des Augustines

À l’été 2019, une technicienne en muséologie, engagée grâce à une subvention salariale (Jeunesse Canada au travail), a amorcé la documentation des reliquaires faisant partie des collections du Monastère des Augustines. Cette documentation constitue un réel travail de détective, puisqu’elle nécessite le dépouillement de documents d’archives et le croisement entre les sources écrites et les objets de collection et, malheureusement, la plupart des liens se sont perdus avec le temps.

C’est donc grâce à ces recherches exhaustives qu’a pu être reconstituée l’histoire de ce tableau-reliquaire. Le premier document qui lui est associé est son « authentique », c’est-à-dire un document officiel signé de la main d’un évêque, qui permet d’identifier les reliques et de les authentifier. Rédigé en latin et difficile à déchiffrer, il nous confirme tout de même l’authenticité des reliques de saint François de Sales et de sainte Jeanne de Chantal, qui sont présentement exposées dans le médaillon central supérieur. Signé le 11 mai 1838 par l’évêque Pierre-Joseph Rey (1770-1842), cet authentique permet de circonscrire la période où a pu être fabriqué le reliquaire.

Détails du tableau-reliquaire

C’est toutefois une lettre manuscrite qui nous donne le fin mot de l’histoire; on y apprend que « ces quatre reliquaires ont été fait[s] par la Sr Angele Peltier de Ste Anne en 1854 et posés au chœur la même année ». Sans ce précieux document, nous n’aurions jamais connu le nom de l’artiste qui a réalisé ce superbe ouvrage de paperolles.

Une lettre manuscrite.
Fonds du Monastère des Augustines de l’Hôtel-Dieu de Québec
© Archives du Monastère des Augustines
Une lettre manuscrite
Fonds du Monastère des Augustines de l’Hôtel-Dieu de Québec
© Archives du Monastère des Augustines

***

Pour en découvrir davantage sur le patrimoine des Augustines, visitez le Musée du Monastère ou explorez sur le portail du Centre d’archives.