Un cœur épanoui et en santé


Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/706823.cloudwaysapps.com/vumfhjpphz/public_html/wp-content/plugins/wp-social-sharing/includes/class-public.php on line 81

Symbole de l’amour et de la vie, le cœur est le premier organe à se développer chez le fœtus après seulement trois semaines de conception. Ce muscle puissant est logé entre les deux poumons et solidement protégé par la cage thoracique. Il assure la circulation du sang dans les organes. Chaque jour, 8000 litres de sang traversent le cœur pour assurer la vie dans le corps humain. D’où l’importance d’avoir un coeur épanoui et en santé.

Un cœur épanoui et en santé
Un cœur épanoui et en santé

Les battements du cœur (60 à 80 par minute) nous accompagnent discrètement à chaque instant. Ils témoignent de la vie au sein de notre corps. Le ralentissement ou l’accélération des battements cardiaques éveillent instantanément notre attention. Ils créent à juste titre un mouvement d’anxiété et de panique face à notre santé. En effet, l’arrêt ne serait-ce que de quelques minutes de la vascularisation des organes génère des séquelles majeures. Dans certaines cas, il peut signaler la fin de la vie.

Comment prendre soin de cet organe essentiel à la vie? Aussi important soit-il, le cœur nous invite à prendre soin de nous dans la simplicité. Il nous ramène à une alimentation, à un mode de vie et à un état d’esprit sains et équilibrés. Voici quelques recommandations pour prendre soin de la santé de notre cœur et du bonheur dans notre vie.

Un cœur épanoui et en santé
Un cœur épanoui et en santé

La cigarette, les stimulants et l’alcool

Vous le savez certainement, mais il est important de rappeler que la cigarette, ainsi que les excès d’alcool et de stimulants font partie de la liste des facteurs à risque pour les maladies cardiovasculaires.

L’hygiène de la bouche

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que depuis près d’un siècle, les recherches révèlent un impact réel de l’hygiène de la bouche sur la santé cardiovasculaire! Même si les résultats des recherches effectuées au cours des 20 dernières années semblent controversés, il est primordial de retenir que les bactéries présentes dans la bouche peuvent se propager dans la circulation sanguine. Ces bactéries peuvent compromettre l’équilibre des organes notamment le cœur1.

Se brosser les dents trois fois par jour, passer la soie dentaire après le souper et un nettoyage annuel ou semi-annuel sont essentiels pour la santé buccodentaire. Se gargariser la bouche le matin avec de l’huile de sésame crue ou de l’huile de coco favorise l’élimination des bactéries. Ces dernières se développent facilement en anaérobie pendant le sommeil. L’alimentation, le tabagisme et l’alcool ont évidemment un impact sur la santé buccodentaire. En résumé, une haleine fraîche est bénéfique pour la santé du cœur!

Les aliments transformés au banc des accusés

  • Les produits transformés sont un gouffre de sucre, d’amidon, de sirop et de céréales raffinées. Ils élèvent la glycémie et sont donc des facteurs qui favorisent le diabète et l’obésité.
  • Les produits transformés sont les principales sources d’acide gras trans et de gras hydrogénés. Ceux-ci sont reconnus pour leur incidence majeure sur la santé cardiovasculaire et bien sûr la pression artérielle.
  • Les aliments transformés sont la principale raison qui explique les quantités phénoménales de sel absorbé actuellement dans notre société contemporaine. Le sodium a, comme vous le savez sans doute, un impact sur la pression artérielle et donc la santé cardiovasculaire.
  • Les aliments transformés sont un non-sens pour notre équilibre physiologique et notre bien-être. Comment pouvons-nous cultiver la vie avec des produits contenant des ingrédients inertes qui non seulement ne participent pas à notre santé, mais qui en plus puisent dans nos réserves et détériorent nos organes?

Les aliments frais toujours en premier

Un cœur épanoui et en santé
  • Les fruits et les légumes frais pour leur apport en fibres, en minéraux, en antioxydants. Sans oublier les couleurs, les saveurs, la vie qu’ils apportent dans nos assiettes et dans notre corps.
  • Les aliments riches en gras mono et polyinsaturés sont définitivement reconnus pour leurs bienfaits sur la santé cardiovasculaire. Parmi ceux qui sont faciles à intégrer dans notre alimentation, on retrouve l’huile d’olive, l’avocat, les graines (lin, chia, chanvre, tournesol, citrouille, sésame), les noix (amande, de Grenoble, noisette, cajou) et les poissons gras. Les aliments, source de gras saturés, sont à consommer avec modération. Les fromages et la viande rouge sont trop souvent considérés comme une excellente source de protéines autant pour les collations que pour les repas. Sachez que la consommation excessive de fromage et de viande rouge encombre les artères, épuise les reins, le foie et le système digestif. Elle favorise l’acidité tissulaire.
  • Les minéraux sont essentiels au fonctionnement du cœur et à la prévention des accidents vasculaires cérébraux. La littérature scientifique a montré qu’une alimentation riche en magnésium et surtout, en potassium, abaissait la tension artérielle et contribuait à prévenir les AVC2,3. Nos plus grands alliés pour enrichir notre alimentation en minéraux sont sans conteste les jus à l’extracteur, les smoothies verts, les légumes feuillus, les fines herbes et les légumes racines. Notez que le noyau de la chlorophylle (pigment vert des plantes) est composé de magnésium.
  • Les antioxydants agissent comme de véritables boucliers pour protéger les cellules en général et le cœur en particulier du stress oxydatif. Une alimentation composée de végétaux frais et colorés est votre plus belle source d’antioxydants.

Le mouvement, une priorité pour notre santé!

Dans notre société contemporaine, le mouvement fait partie de nos loisirs et de nos passions. Or bouger est essentiel au fonctionnement du corps et à l’équilibre de l’esprit. Le mouvement n’est pas facultatif pour la santé du cœur… c’est une priorité! Un des principaux facteurs à risque pour les accidents cardiovasculaires considéré par la médecine est la sédentarité. Il est essentiel de consacrer tous les jours 30 minutes ou plus à une activité physique que vous aimez. Le secret, c’est de prendre une décision ferme, de s’y tenir et surtout d’avoir du plaisir. Après trois semaines, l’activité choisie fera partie de votre quotidien. Elle sera votre alliée pour la santé de votre cœur et votre humeur.

La respiration et la méditation

Il existe un lien étroit entre le cerveau et le cœur. En présence d’anxiété, de colère ou de contrariété, les battements du cœur sont irréguliers. Lorsque nous vivons une situation stressante, le cœur s’emballe! La situation stressante peut se résumer à un dossier en retard, des embouteillages et parfois la préparation d’un souper en amoureux et même un voyage. C’est dire le nombre de fois que le cœur est soumis au stress dans une journée, une semaine, une année, une vie! La respiration et la méditation favorisent le calme et la détente. Elles nous permettent d’être plus présent aux émotions, aux pensées et aux croyances qui accompagnent chacune de nos actions. Les études menées par Dr O’Hare, père de la cohérence cardiaque, révèlent les bienfaits de la respiration sur la modulation de la fréquence cardiaque, l’hypertension, le stress et l’anxiété.

L’amour, la joie et la paix

De tous les nutriments, ce sont certainement les plus importants! Le cœur est à notre corps ce que l’amour est à notre vie! C’est fascinant comment le cœur s’emballe dans les moments de joie et lorsque nous rions aux éclats. Dans les moments de paix, nous sommes habités par un état de grâce et nous avons le sentiment que notre cœur est léger. C’est aussi le symbole de l’amour infini qui règne au sein de l’humanité et dans l’univers dans son immensité. Cultiver l’amour, la compassion, la tendresse, la douceur, la bonté et la tolérance contribue à la santé de notre cœur et au rayonnement de la paix dans notre vie.

Références

  1. PasseportSanté.net. Actualités. Nouvelles. Une mauvaise hygiène dentaire est associée à un risque plus élevé de maladies cardiovasculaires. Juin 2010.
  2. Ding EL, Mozaffarian D. Optimal dietary habits for the prevention of stroke. Semin Neurol. 2006 Feb; 26(1):11-23. Review.
  3. McCarron DA, Reusser ME. Are low intakes of calcium and potassium important causes of cardiovascular disease? Am J Hypertens 2001;14:206S-12S.